Yvoir - Une île vraiment opérationnelle

L’inauguration de la troisième et dernière phase des travaux qui ont été réalisés a eu lieu sous un soleil printanier.

L’échevin et président du syndicat d’initiative Julien Rosière a rappelé ce qui a déjà été réalisé, à savoir une barrière anti bernache et une nouvelle plaine de jeux. Un nouveau ponton flottant vient d‘être installé pour accueillir plus de bateaux. L’an dernier, le relais fluvial a enregistré plus de 380 nuitées et l’île a accueilli quelque 16.000 visiteurs, sans compter les groupes scolaires et les plaines de vacances.

D’autres travaux avaient déjà été réalisés comme le cheminement piéton, une plage en bois à côté de la pataugeoire et le long des deux rives de la Meuse ainsi qu’un espace détente sur lit de gravier à l’avant de l’île. Les pelouses ont été totalement refaites ainsi que l’éclairage et la mise en place de nombreux bancs et poubelles.

Tous ces travaux ont été faits par la firme Nonet et ont débuté lors du chômage de la Meuse en septembre dernier, pour se terminer en avril.

Des remerciements du président du syndicat d’initiative à la société Nonet, à l’architecte Romual Gualducci qui a créé le projet et l’a suivi depuis la première phase, il y a quatre ans.

Le budget total de cette troisième phase s’élève à 227.752€, avec un subside de 147.752€, octroyé par le ministre René Collin, via le Commissariat général au tourisme. La commune d’Yvoir a donc subsidié le syndicat d’initiative pour un montant de 80.000€.

Pour Lionel Naomé, représentant le ministre Collin, le tourisme est un pôle capital pour le développement économique en Région wallonne qui reçoit chaque année plus de 10 millions de visiteurs dans 311 attractions touristiques réparties en trois pôles, culturel, naturel et récréatif. Ce secteur génère près de 83.000 emplois et 8 milliards d’euros de retombées économiques. Le taux de satisfaction des visiteurs est de 90%.

Comme conseiller provincial, Lionel a souligné le soutien de la Province autour de la thématique Namur au fil de l’eau. Elle dégage chaque année des moyens financiers et logistiques pour soutenir le secteur sur ce thème. Elle a pour but de renforcer l’attractivité de la Sambre et de la Meuse.

Quant à la Région wallonne, elle a investi quelque 117.000€ en 2015 pour ces équipements touristiques et 148.000€ pour la seconde étape. Elle contribue plus que jamais au soutien du tourisme local.

Annonçant que 2019 sera l’année de l’eau, le conseiller provincial a souhaité à chacun de profiter pleinement de cette opportunité.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Yvoir

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Yvoir