Yvoir - Trois heures de réunion au Conseil communal

Après quelques questions, le conseil a approuvé, à l’unanimité ce rapport, ainsi qu’un subside de quelque 12.200 € pour ses frais de fonctionnement. Il a aussi approuvé un contrat avec l’INASEP pour l’étude de pose d’une canalisation rue des sources à Yvoir.

Le groupe La Relève s’est abstenu pour la mise en place d’un pompage dans le quartier de la rue des Verger dont le montant de l’étude est estimé à 15.774 €.

L’achat d’un tracteur pour le service des travaux a été approuvé, à l’unanimité, pour quelque 110.000 €. L’ancien devrait être repris et le nouveau tracteur sera aménagé pour pouvoir fixer un bras faucheur.

L’aménagement de l’éclairage public de la rue du Quesval, à Spontin s’élèverait à près de 34.000 €.

La future Maison rurale de Mont

On a beaucoup discuté de la future maison rurale de Mont. L’opposition rappelle que le coût de cette future construction est démesuré. L’échevin Bertrand Custinne explique que la commune a eu une opportunité et qu’il faut en profiter. « Si nous sommes conscients que la population est demandeuse, on craint des augmentations et on s’abstiendra», explique Patrick Evrard. Les subsides vont être sollicités.

Sans grande discussion, le conseil a approuvé une modification budgétaire au CPAS, la vente de bois et les comptes et le rapport de gestion de la salle La Victorieuse.

L’île d’Yvoir

Un subside de 80.000 € pour l’aménagement des chemins, des pontons, des rampes d’accès, de l’éclairage et divers mobiliers sur l’île d’Yvoir est approuvé. L’estimation des travaux et honoraires s’élève à près de 187.000 €. Pour l’opposition, c’est difficile d’admettre que la commune intervienne dans des frais pour l’île alors qu’elle n’en retire rien. L’échevin Marcel Colet et le bourgmestre contestent ce point de vue. Pour eux, « c’est une belle image pour Yvoir et le fait que les visiteurs peuvent d épenser ailleurs dans Yvoir.»

Une convention va être passée entre la commune et le CPAS pour la mise à disposition, à titre gratuit, de l’appartement communal situé rue du Maka, à l’ancienne gendarmerie pour y aménager un logement d’urgence. Des travaux estimés à 80.000 €, pris en charge par le CPAS sont prévus.

Quand on a parlé d’enseignement, la conseillère Chantal Eloy a souhaité que l’échevin rappelle aux directions l’importance de la pédagogie du projet.

Une zone 30 rue Grande à Godinne?

Mme Eloin a soulevé quelques problèmes d’insécurité dans la commune, les illustrant par quelques exemples concrets. Elle souhaite davantage de passages pour piétons, de facilités pour les vélos. Elle aurait aussi souhaité le placement d’une «zone 30» rue grande, à Godinne. Il s’agit d’une route dépendant de la Région wallonne mais il est important de repartir à la négociation, conclut le bourgmestre.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Yvoir

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Yvoir