Wonck - J’habite dans un container!

A peine a-t-il son diplôme en main que Fabian commence à se documenter sur la construction en modules containers qui offre de nombreux avantages dont le prix qui est bien en-dessous des constructions traditionnelles. « Je suis allé voir comment cela se passait en France, en Allemagne… Et je me suis lancé car nous nous trouvons face à plusieurs défis dont celui des ressources de la planète qui ne sont pas inépuisables

Il faut le savoir…

A l’échelle mondiale, les consommations irraisonnées posent des problèmes cruciaux tels que la pollution de l’air, des eaux et du sol, le tarissement des ressources naturelles, la modification du climat…

Le secteur de la construction a donc un rôle à jouer dans ce domaine, et dans ce secteur celui du logement social y est pour une part importante. En Belgique, les «ménages» sont à eux seuls responsables de 25% de la consommation d’énergie fossile. Chaque ménage consomme plus de 16 tonnes de CO2 par an!

La construction de logements «durables» implique une démarche plurielle et pluridisciplinaire à côté de laquelle nous ne pouvons plus passer. La mise en œuvre du concept de logement durable suppose que chaque prise de décision soit examinée sous l’angle « des trois piliers du développement durable » que sont la préservation de l’environnement; l’efficacité économique et l’équité sociale.

Le container habitable: une solution pour les revenus modestes

« J’ai débuté ma réflexion, non pas en partant d’un simple aspect esthétique mais, en concevant des petits logements conforment aux critères de salubrité. Le but étant de ne pas dépenser trop d’argent pour des mètres carrés inutiles. Je ne souhaite pas créer un projet architectural avec un grand «A», déclinant des grandes prouesses techniques, des porte-à-faux, etc. Ce que je souhaite «essentiellement» ou «simplement» c’est de donner accès à un logement décent à un maximum de personnes. C’est le but que je poursuis depuis de nombreuses années » explique Fabian Rahier avec passion.

Ce qui est également captivant, c’est que ce type de construction en containers est facilement évolutif. Vous pouvez commencer votre construction avec deux containers dans lesquels vous disposez de toutes les commodités. Si quelques années plus tard votre famille s’agrandit ou que votre situation financière est plus favorable, vous pouvez augmenter votre espace de vie par l’ajout d’un ou plusieurs containers que ce soit au sol ou en les superposant. C’est comme une construction en «LEGO» où l’on empile et ajoute plusieurs éléments, de dimensions différentes.

Ce type de logement est particulièrement recommandé dans les lotissements de logements sociaux mais aussi pour les kots d’étudiants, pour les agrandissements d’une maison conventionnelle… « C’est le cas de l’extension d’une maison existante que nous avons réalisée à Lixhe. Cela a permis à la famille de récupérer de l’espace et d’installer une cuisine et une buanderie dans les deux containers. » La propriétaire ravie explique: « Tout est arrivé isolé et aménagé. L’éclairage était posé et même le miroir était accroché au-dessus de l’évier de la buanderie. Du sol au plafond, tout était fini. Il a suffi de poser les containers sur des blocs de béton et de percer le mur de la maison… Et nous nous sommes retrouvés avec un espace lumineux dans lequel la cuisine sera installée. Pour habiller l’extérieur, notre choix s’est posé sur un bardage ».

Avantages d’un tel projet?

« Sur base d’un plan de base, nous pouvons envisager une différenciation des façades (une personnalisation en concevant des retraits, plusieurs modèles des fenêtres ou encore plusieurs couleurs par exemple). Evidemment, tout ceci en conformité avec les impositions communales et régionales », rappelle Fabian.

Il est indéniable que le prix est bien plus intéressant qu’en construction traditionnelle ou en ossature bois. Autre gros avantage, c’est la rapidité d’exécution car le container arrive sur chantier en module déjà «habitable».

Ajoutons à ces avantages les motivations écologiques qui ne sont pas négligeables car en transformant en habitations les containers maritimes qui s’entassent sur les docks, on recycle ces matériaux supposés en fin de vie. On fait donc un geste pour l’environnement.

Plus d’infos: Fabian Rahier – Grand Route, 158 à 4690 Wonck. GSM: 0479/83.76.01.

Babou - équipe de rédaction

Autres actualités à Wonck

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Wonck