Woluwe-Saint-Lambert - Lorsque Maingain s’approprie une interpellation d’Ecolo…

Entre le bourgmestre Olivier Maingain et le conseiller communal de l’opposition Jean-Claude Van der Auwera (Ecolo), ce n’est pas le grand amour. C’est le moins qu’on puisse dire car le trublion Vert ne manque jamais de jouer du poil à gratter au conseil communal. Début du printemps, l’Ecolo interpellait sur un sujet qui lui tient à cœur : les bassins d’orage et ceux dont étaient munis, par obligation, certains immeubles construits après août 1988. Sur base de chiffres qu’il avait réclamés auprès de l’administration communale, il indiquait que « le service de l'urbanisme a comptabilisé une centaine de bassins sur base des permis délivrés depuis 1988. Leur capacité moyenne de stockage d'eau pluviale en cas de fort orage est de 40 m³ soit 4.000 m³ pour l'ensemble de la commune. Cela peut sembler modeste mais à l'échelle de la région bruxelloise, on peut extrapoler cela à près de 80.000 m³ (à titre de comparaison, le bassin d’orage Roodebeek a une capacité de 40.000 m³, Flagey peut absorber 33.000 m³). »

Politiquement correct ?

Le conseiller Ecolo demandait « la mise en place d’une obligation de prévoir un curage et une visite d'inspection tous les cinq ou huit ans. Cette obligation peut être communale mais il serait logique de la prévoir au niveau régional. »

Quelle ne fut par sa surprise, quelque mois plus tard, en découvrant un communiqué émanant de sa commune et transmis à la presse en ces termes. « A l'initiative du bourgmestre Olivier Maingain, l’administration communale de Woluwe-Saint-Lambert a dressé un inventaire des permis d’urbanisme imposant la réalisation d’un bassin d’orage pour les immeubles construits sur le territoire de la commune depuis 1989 (…) A Woluwe-Saint-Lambert, il s’avère qu’une centaine d’immeubles sont concernés par cette obligation. On évalue à 40 m3 par immeuble la capacité de rétention de ces réservoirs, ce qui n’est pas négligeable en termes de prévention contre les inondations (…) Interpellé par ce constat, le Collège a écrit à Madame Céline Fremault, ministre régionale de l'environnement, afin de la sensibiliser et de l'inviter à mettre en œuvre, à l’échelon régional, des mesures visant à garantir le fonctionnement et l’entretien des bassins d’orage privatifs. »

A chacun de juger du procédé…

Julien SEMNINCKX - équipe de rédaction

Autres actualités à Woluwe-Saint-Lambert

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Woluwe-Saint-Lambert