Welkenraedt - «Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu?»

Une femme court, éperdument amoureuse, un homme surgit, désespérément épris. Ils s’élancent l’un vers l’autre avec passion. Une musique venue des cieux accompagne leur course avec lyrisme. Ils ne sont plus qu’à quelques pas l’un de l’autre. La musique s’intensifie et ils s’enlacent. Un piano tombe du ciel et les écrase. Noir!

15 ans après son énorme succès, la pièce «Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu?» est de nouveau sur scène pour notre plus grand plaisir. Eric De Staercke et Sandrine Hooge nous parle d’amour, encore et malgré tout au travers d’une série d’innombrables tableaux parfaitement ciselés. Elle, rousse ébouriffée, gesticulante à souhait tantôt timide effarouchée, tantôt lionne enflammée. Lui, bonne bouille, l’air quelques fois pataud mais plein de poésie. Tour à tour, ils incarnent devant nous une multitude de personnages dont les destins n’arrivent pas à se croiser. Ils courent toujours, veulent s’aimer, se toucher, se rencontrer envers et contre tout mais une adversité sombre et irrémédiable les sépare obstinément.

Pour exprimer cette avalanche d’impossibilités amoureuses, les comédiens rivalisent de trouvailles puisées dans le cinéma muet, la clownerie, le vaudeville, la chanson, le mime, l’acrobatie ou l’absurde. La patte de Jaco Van Dormael dans la mise en scène ajoutant encore une plus-value au tout, ils nous livrent ici un travail théâtral qui suscite l’admiration.

Tarif – Jour même 20€ · Prévente: 16€/14€ (-26/+65) · Art. 27: 1,25€

Infos & réservations:

087/ 89 91 70

– www.ccwelkenraedt.be

- équipe de rédaction

Autres actualités à Welkenraedt

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Welkenraedt