Wavre - Quand un concept de ramassage de déchets s’exporte en France

Lorsqu’il a lancé l’opération «Une heure pour ma ville», David Samin ne s’attendait pas à recevoir un jour des coups de téléphone depuis l’autre bout de la Wallonie et même de la France. C’est que le Wavrien regorge d’idées pour rendre notre planète un peu plus propre, chacun à son échelle. Il a donc imaginé une opération lors de laquelle les Macas se consacreraient pendant une heure au ramassage de déchets dans leur ville et ce, chaque troisième dimanche du mois.

Le concept plaît, à tel point qu’il est aujourd’hui contacté de toutes parts. «Suite à l’engouement à Wavre, d’autres villes nous ont contactés pour faire ça chez eux aussi (Bierges et Limal, mais aussi à Huy, Seraing, Verviers et Mons). En octobre, sept villes ont reproduit l’opération, le même jour et à la même heure que nous. En novembre, c’était une dizaine de villes belges et mêmes des villes françaises », se réjouissait David Samin. Tous les ambassadeurs de la propreté qui chapeautent l’opération dans leur ville wallonne reçoivent par ailleurs des sacs, gants, pinces et vareuses de Wallonie Plus Propre, qui soutient pleinement le projet.

De là lui est venue l’idée de coupler cette opération, avec celle du «plogging». Le concept, venu de Suède et assez semblable finalement, est de ramasser des déchets qui jonchent le sol pendant son heure de jogging. La première édition organisée avec le concours de Ludovic Duthois, conseiller CPAS à la Ville, s’est déroulée en juillet dernier et a rencontré son petit succès. Depuis lors, l’opération se répète chaque troisième dimanche du mois.

Ramasser par mimétisme

«Une fois que tu commences à ramasser des déchets, tu ne vois plus que ça», explique David Samin, qui réalise également des vidéos tutos sur la vie «zéro déchet». «Je ne suis pas pour la répression, ça ne fait pas avancer les choses. Je me dis que tous les gens qui viennent ramasser, ce sont des gens qui ne vont plus jeter. Puis, par effet de mimétisme, d’autres personnes veulent aussi y participer car ça prend de l’ampleur. Le but, c’est d’un jour ne plus avoir besoin de le faire.»

Sur les premières éditions, une vingtaine de coureurs ont chaque fois pris part à l’événement. Des dizaines de sacs de déchets ont été ramassées à chaque fois. Deux parcours sont proposés: l’un de 2,2 km et l’autre de 5 kilomètres au départ de la maison communale. Les ramasseurs et «ploggeurs» passent entre autres par le quartier de la gare et le celui de l’église, et par certains parkings. Le prochain événement «Une heure pour ma ville/plogging» aura lieu ce dimanche 17 février à 10h sur la place de l’Hôtel de Ville. Pour le plogging, les organisateurs demandent de venir dès 9h30 pour un briefing.

Plus d’infos: «1h pour ma Ville Wavre» sur Facebook

S.Geerts - équipe de rédaction

Autres actualités à Wavre

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Wavre