Waterloo - Un Waterlootois héroïque décoré par la Ville et le Gouverneur

Stéphane Dekeyzer a été décoré pour un acte de courage et d’humanité incroyable. Ce Waterlootois avait sauvé une vieille dame de la noyade dans le sud de l’Italie en 2016. Après Vincent Vanasch (le gardien des WatDucks, nommé meilleur gardien du monde) qui avait été décoré en mars dernier, place à un autre Waterlootois, mis à l’honneur en avril dernier par le conseil communal. Pas question de sport cette fois-ci. Mais d’un acte de courage et d’humanité incroyable.

« Monsieur Dekeyzer, vous n’êtes pas quelqu’un d’ordinaire. Vous avez agi de manière héroïque au péril de votre vie, a notamment déclaré Gilles Mahieu, le gouverneur du Brabant. Vous avez pris la bonne décision au bon moment pour sauver une vie. Courage, dévouement et humanité sont des valeurs qui vous caractérisent. Vous êtes un exemple pour nos concitoyens ».

Un sauvetage difficile

Stéphane Dekeyzer n’a en effet pas hésité en octobre 2016, quand en vacances dans les Pouilles (sud de l’Italie), il s’est jeté à l’eau pour sauver une dame qui venait d’être emportée par une grosse vague. Un acte héroïque qui est à juste titre mis en avant car ce sauvetage improvisé ne s’est pas déroulé sans encombre. « J’ai pris la décision de me déshabiller et de sauter entre deux vagues, raconte le Waterlootois. Après avoir rejoint la dame, je l’ai agrippée pendant qu’elle s’accrochait à mon autre bras. Épuisé et constatant que je n’avançais plus vers le rivage, l’idée de l’abandonner pour sauver ma vie m’a très brièvement traversé l’esprit. Je me suis repris et j’ai décidé de la tirer avec mon autre bras. Elle le tenait tellement fermement que j’ai dû utiliser la force pour détacher ses mains». Ensuite, c’est sa compagne qui l’a guidée vers un embarcadère en béton pour leur permettre de se hisser hors de l’eau. Avant que les secours italiens n’arrivent une demi-heure plus tard.

Marie-Rose Dotremont, la rescapée hutoise de 83 ans, a tenu à être présente lors du conseil communal, entourée de sa famille.

C’est d’ailleurs elle qui a entrepris les démarches pour informer les autorités de l’acte de bravoure de son sauveur. Grâce à sa démarche, Stéphane Dekeyzer s’est vu remettre la médaille civique de première classe: « au nom du roi, du gouvernement fédéral et du ministre de l’Intérieur».

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Waterloo

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Waterloo