Waterloo - La coopérative WooCoop, une nouvelle façon de consommer

Thomas Verhulst est ingénieur, entrepreneur et également papa de trois enfants. Ce passionné des questions écologiques et sociétales découvre le système des épiceries collaboratives il y a 5 ans par le biais d’un reportage. À Brooklyn aux États-Unis, la FoodCoop est un supermarché exclusivement géré par des particuliers investisseurs du projet.

La structure existe depuis 1973! Aujourd’hui forte de ses 16.000 membres, la FoodCoop permet non seulement d’accéder à une nourriture saine et en grande partie biologique, mais également de l’acheter à moindres frais. Un faible coût qui s’explique par la réduction des intermédiaires entre le producteur et le consommateur. La FoodCoop permet également de faire se côtoyer toutes les couches de la population. Rassemblés autour du même objectif, les collaborateurs y travaillent en harmonie, toutes religions, origines et statuts sociaux confondus! Inspiré par cette découverte, Thomas Verhulst s’attelle dès lors à la réalisation d’un concept similaire dans sa région.

«Les scandales alimentaires et sanitaires, la préoccupation grandissante de revenir à une alimentation saine, à une agriculture qui respecte les sols, les produits et les personnes, faisaient de plus en plus écho autour de moi. La création d’une épicerie coopérative comme la WooCoop étant en partie une réponse à ces problèmes, de plus en plus de personnes de mon entourage ont été réceptives à cette idée. De plus, certaines initiatives similaires, telle que la BeesCoop à Bruxelles ou l’Épi à Uccle, avaient vu le jour avec succès. Au début de l’année 2017, sous l’impulsion d’une quinzaine de personnes, nous avons commencé à nous réunir pour préparer le lancement», explique Thomas.

Quand le consommateur devient consom’acteur

Avec la WooCoop, les consommateurs ne se contentent pas du rôle passif d’acheteurs. Également investisseurs de la coopérative à hauteur de minimum 100€, ils en sont donc les propriétaires!

Chaque collaborateur du projet prend donc en main, à son niveau, la gestion globale de l’épicerie. Une fois par mois, chacun est tenu d’y consacrer trois heures, en réalisant des tâches administratives, en organisant la gestion et le réapprovisionnement des stocks, ou encore en prenant soin des locaux. Les diverses tâches étant assurées par les consommateurs eux-mêmes, le prix économisé sur une main-d’œuvre extérieure permet de faire baisser sensiblement les tarifs des produits.

70 fondateurs ont participé à la mise en place de la WooCoop en novembre dernier. Aujourd’hui, ce sont près de 160 coopérateurs qui assurent la pérennité du projet… Et en récoltent les fruits!

Avec un tel succès au rendez-vous, la WooCoop commence déjà à se sentir à l’étroit dans son local actuel. L’organisme s’est mis à la recherche d’un local d’une centaine de mètres carrés dans la région du Chenois. L’appel est donc lancé!

> Devenir membre: inscription via le site de la WooCoop www.woocoop.be

Mail:

info@woocoop.be – Adresse de la WooCoop:

55 rue Bruyère Saint-Jean à Waterloo (ouvert du vendredi au dimanche entre 10 et 18h).

Mathilde Majois - équipe de rédaction

Autres actualités à Waterloo

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Waterloo