Wasseiges - Changements à l’horizon pour l’ancien presbytère

Aujourd’hui 22 réfugiés (ILA) habitent la commune de Wasseiges. Un certain nombre d’entre eux vit dans l’ancien presbytère d’Ambresin situé rue Baron d’Obin. Une situation qui va toutefois connaître quelques changements, les normes d’accueil des réfugiés ayant changé. «Le presbytère possède 7 chambres et accueille actuellement 22 ILA. Alors qu’on pouvait mettre deux personnes par chambre, aujourd’hui ce n’est plus possible. Pour continuer à percevoir des aides, on doit se mettre aux normes», explique le bourgmestre de Wasseiges, Thomas Courtois.

Francis Cloux, chef du groupe de l’opposition posait effectivement la question du devenir du presbytère lors du dernier conseil communal. «Le CPAS loue actuellement le presbytère à la commune pour la somme de 27.000 euros. Est-ce qu’il faut s’attendre à ne plus percevoir cette rentrée? Qu’est ce que le Collège envisage de faire de ce bâtiment?», demandait-il.

À l’heure actuelle toutes les solutions sont envisagées et envisageables, selon le Collège, qui se penche déjà sur la question depuis quelques semaines. «Trois possibilités pour le moment: 1) Acheter un nouveau bâtiment pour reloger ces personnes en respectant les normes. 2) Vendre le presbytère, on a d’ailleurs demandé d’évaluer le bâtiment. 3) Transformer cette habitation en nouveaux logements. On a par ailleurs déjà demandé à un architecte les possibilités de transformations avec devis. Il ne s’agit, ici, que d’informations, rien n’est encore fixé et aucun choix n’a encore été fait», explique Thomas Courtois.

Les possibilités sont vastes mais la commune envisage sérieusement l’achat d’un nouveau bâtiment, ce qui n’exclurait pas de garder le presbytère pour le rénover et y aménager éventuellement des logements sociaux.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Wasseiges

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Wasseiges