Walcourt - Les citoyens travaillent sur le projet de nouveau quartier

À l’arrière du Centre culturel de Walcourt, un vaste terrain vide sera bientôt totalement transformé en un nouveau quartier. Un vaste projet immobilier, géré par le CPAS, y prendra place. On y retrouvera non seulement des logements sociaux et des logements pour personnes âgées mais aussi une toute nouvelle crèche.

Et si ce projet immobilier occupera une grande partie du terrain vide, un espace public arboré complétera l’offre de ce nouveau quartier. Pour agrémenter l’espace public, le Centre culturel en association avec le Centre d’Expression et de Créativité a décidé de mettre à profit les citoyens de Walcourt.

L’idée: aménager l’espace vide restant avec des idées provenant d’un groupe de réflexion. Au total, ce ne sont pas moins de 8 citoyens qui ont répondu présents lors de cette première réunion.

Un groupe hétéroclite

Parmi eux des artistes, des guides natures mais aussi des futurs habitants du nouveau quartier.

«Nous sommes ici pour que la petite histoire de chacun fasse partie de la grande histoire de Walcourt», explique Marie Adam, artiste qui s’occupe de la partie artistique du projet. «Le CPAS nous laisse cet espace où tout est à construire. Nous avons vraiment les choses en main pour l’aménager le mieux possible.»

Des aménagements qui seront donc entièrement pensés par les citoyens et mis en œuvre par le groupe de réflexion. «Durant l’été, nous avons eu des rencontres avec les habitants de la commune et nous leur avons demandé ce qu’ils souhaitaient trouver dans cet espace public», avoue Dorothée Dujeu, chargée de projet. «Car le quartier se situe en bordure de ville et permettra de relier le haut et le bas de Walcourt. C’est donc un espace qui sera accessible à tout le monde.» Des idées, Marie Adam et Dorothée Dujeu en ont déjà reçues pas mal durant les premières rencontres citoyennes mais au cours de la réunion, les participants en ont eu d’autres.

Et une idée qui a fait débat, c’est l’installation d’un skatepark que l’on retrouve dans d’autres villes comme à Charleroi. «Il faudrait réussir à l’intégrer à la nature environnante», avoue une participante. Mais d’autres idées comme la création d’une mare ont été bien reçues par les autres participants à la réunion.

Car c’est l’autre aspect du projet voulu par le Centre culturel, il devra être ludique, utilitaire et surtout créatif.

«Il faudra réussir à mélanger ces trois aspects et c’est tout à fait possible si l’on regarde les exemples d’autres villes», explique Dorothée Dujeu. «D’autant plus que l’espace est immense et que nous pouvons continuer l’aménagement après la fin des travaux du quartier.»

Les travaux devraient quant à eux commencer au début du mois de décembre avec une fin prévue en 2020.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Walcourt

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Walcourt