Vresse-sur-Semois - Des élections partielles le 25 juin 2017

La mission de conciliation confiée au gouverneur Denis Mathen par le ministre en charge des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne semble avoir porté ses fruits puisque, malgré les importantes tensions au sein du conseil communal de Vresse-sur-Semois, une solution a pu enfin être trouvée. Des élections complémentaires vont être organisées le 25 juin prochain (ou la semaine d’après). Les habitants de Vresse seront amenés à voter pour élire deux personnes sur une liste de quatre candidats. Au terme de cette élection, la commune pourra donc enfin fonctionner en respectant le code de démocratie locale.

Pour rappel, le conseil communal de Vresse-sur-Semois est bloqué depuis plusieurs mois du fait que deux élus, dont un échevin, ne sont plus en place (déménagement, démission). Il se fait qu’aucun suppléant ne peut les remplacer car la liste unique de candidats de 2012 est épuisée.

Mission de conciliation

Les tensions internes à la liste ont fait échouer l’organisation d’une première élection complémentaire. Le ministre Dermagne a donc demandé au gouverneur de la province, Denis Mathen, de mener une mission de conciliation, dans l’intérêt de la bonne gestion de la commune.

Cette mission, inédite pour un gouverneur, a abouti sur un accord: les deux factions présenteront deux candidats chacune sur une seule liste en vue d’élire deux conseillers complémentaires. Jusque-là, il était prévu de proposer trois candidats à l’électeur, ce qui évidemment ne satisfaisait pas les deux parties. Autre adaptation pour le moins originale: pour déterminer la position de chacun sur la liste, on effectuera… un tirage au sort! «Cela semblait la solution la plus impartiale», explique Denis Mathen.

Au terme du suffrage, le bourgmestre actuel, Albert Leduc, restera en place. Cependant, un avenant au pacte de majorité devra déterminer qui sera le nouvel échevin.

Pour parvenir à cet accord, le gouverneur a très certainement dû user d’énormément de diplomatie. Il s’est rendu à deux reprises à Vresse pour rencontrer les deux groupes séparément, «et dans des lieux différents». Et en multipliant les propositions et les contacts, un terrain d’entente a finalement pu être trouvé.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vresse-sur-Semois

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vresse-sur-Semois