Visé - La dernière lettre

Au musée régional de Visé, l’exposition «La dernière lettre» riche de ses 42 banderoles, de sa centaine de documents et de son heure de films d’époque relate spécialement en parallèle les lettres émises par Jean et par Lison, jeunes mariés de l’an 13. On y retrouve la succession des événements de la dernière année de la guerre, entre démoralisation des Alliés, redressement sous le commandement unique de Foch puis contre-offensive dès l’été pour se terminer par les premières journées de novembre et la conclusion de la première Armistice le 11/11 à 11h… Par Visé passèrent pendant une quinzaine de jours les Allemands en déroute rejoignant leur pays en crise.

Tous ces faits sont explicitement relatés dans cette magnifique exposition qui met en parallèle le vécu de deux civils de chez nous et la Grande Histoire. L’entrée est libre et les groupes qu’ils soient scolaires, de jeunes ou encore d’adultes peuvent venir sur rendez-vous (0495-496391) ou par mail à infos@museedevise.be. Aussi bien durant les heures d’ouverture au public, du mardi au dimanche de 14 h. à 17 h, qu’à un autre moment. L’exposition sera ouverte au moins jusqu’au 12 décembre

La dernière conférence du cycle se tiendra le vendredi 23 novembre à 20 h. dans la salle nº5 sur le thème de l’opinion publique belge face à l’Allemagne et sera donnée par Claude Fluchard: « 1914 constitue incontestablement une rupture dans les relations entre le royaume de Belgique et l’Empire allemand ». Jusqu’à cette date, notre puissant voisin germanique était parfois admiré par son incontestable réussite économique et son dynamisme commercial. L’invasion allemande du 4 août 1914 va causer un traumatisme profond dans tout le pays et particulièrement dans les régions frontalières. Après la guerre, ce pays est désormais exécré et fait l’objet, dans le Journal d’Aubel d’une rubrique récurrente intitulée En Bochie: on peut carrément parler de volte-face quant à l’attitude de la population vis-à-vis de ce pays qui va être l’objet de revendications territoriales et financières parfois démesurées. (Ici PAF de 4 €, réduction pour les membres

Le lendemain samedi 24 novembre, nous invitons ceux que cela intéresse à visiter l’exposition organisée à Spa au Pouhon Pierre le Grand: Guerre et Paix, Spa et l’Europe 1914-1920, organisée par le Musée de Spa. Il y a un siècle, l’installation du GQG allemand à Spa et l’abdication du Kaiser Guillaume II quelques mois plus tard, font à la ville d’eaux une publicité qu’elle n’avait pas demandée. Ces événements de portée internationale plongèrent Spa au cœur de l’Histoire. Ensuite, Spa accueillera le Commission d’armistice, en 1919, puis la Conférence de la Paix en 1920. Au moment où s’achevait le «long XIXe siècle», c’est à Spa que s’est joué le sort de l’Europe. Plus rien ne sera comme avant…

Paf: 10 € Grand Public et de 8 € Membre. Départ possible de Visé en covoiturage du parking arrière de la Collégiale à 13h20.

J.P.Lensen - équipe de rédaction

Autres actualités à Visé

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Visé