Viroinval - Près de 22.000 touristes accueillis en 2016

Voici environ un an que l’office du tourisme de Viroinval a intégré ses nouveaux locaux au centre de Nismes. Une meilleure visibilité qui a sans doute joué dans l’accroissement (+ 30%) du nombre de visiteurs dans la commune. En 2016, ils ont été presque 22.000 touristes à franchir la porte de l’office afin de découvrir les merveilles à ne pas manquer!

La commune de Viroinval peut se targuer d’avoir un office du tourisme qui bouge et qui fonctionne! En effet, pour l’année 2016, ce sont près de 22.000 touristes qui ont franchi la porte pour découvrir la région. «C’est une augmentation de 30% par rapport à 2015», explique la directrice Karine Bultez.

Il faut dire qu’en mars 2016, le service d’accueil touristique a intégré ses nouveaux locaux, ce qui lui a permis d’être encore plus visible.

Et on vient de loin pour visiter la commune et ses environs. «Nous avons des Hollandais, des Français, des Anglais, mais aussi des Japonais, des Autrichiens, des Russes, Suédois… Et bien d’autres», détaille la directrice.

«Enfin, les personnes qui logent aux Lacs de l’Eau d’Heure viennent visiter Viroinval», se réjouit-elle.

Mais ils viennent aussi de plus près. «Côté francophone, nous avons une majorité de personnes provenant de la province du Hainaut. Côté néerlandophone, c’est d’Anvers qu’ils viennent principalement.»

Que veulent-ils visiter?

«Ce qui a très bien fonctionné c’est la savonnerie Passion d’O à Mariembourg (Couvin). C’est nouveau, c’est artisanal! Le petit train a toujours son succès (lire par ailleurs).» Les barques électriques (ou à rames c’est selon) restent également l’un des fleurons de l’entité (lire par ailleurs).

S’il conseille les touristes, l’office organise également des guidances en car. «Les chiffres ont sensiblement augmenté tant pour les cars francophones que néerlandophones.» Il publie également des revues sur les promenades pédestres, à vélo…

Et le travail de l’office du tourisme ne se limite pas à cela, il y a aussi la promotion de la région en assurant une présence dans différents salons mais aussi l’organisation d’événements comme des balades contées, les délices à deux roues, les commémorations 14-18… À ces chiffres, on peut ajouter la fréquentation par les mobile-homes de la place Châtillon. «Selon la redevance, nous pouvons chiffrer les locations à 1.089 en six mois sans compter ceux qui se sont stationnés au K- d’Or à Oignies», souligne le député-bourgmestre, Jean-Marc Delizée.

Inévitablement, quand le tourisme fonctionne, c’est aussi les commerces de l’entité qui en profitent!

C’est donc naturellement que les conseillers ont reconduit la dotation de 91.800€ pour l’année 2017.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Viroinval

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Viroinval