Villers-la-Ville - Les Gilles du Ramipont clôtureront le carnaval au cœur des Ruines

Groupe emblématique et le plus important du carnaval de Villers, la société des «Bossus du Rapimont» participe à ces festivités depuis 32 ans. Composé de 85 gilles cette année, il est également accompagné par une quarantaine de «Mamz’elles».

Les festivités ont déjà démarré avec les répétitions en batterie, la remise des costumes et la soumonce en sarraus, dimanche dernier, lors de laquelle le groupe a défilé dans Villers au son de la batterie et de la clarinette. Ce dimanche 4 février, ce sera au tour de la grande soumonce costumée qui fait toujours la part belle à l’imagination des participants. Ce second défilé sera animé par la batterie, accompagnée de la «musique» au grand complet.

Enfin, pour le grand jour, rendez-vous le dimanche 11 février, dès l’aube, où le traditionnel ramassage rassemblera progressivement les gilles. Rondeau et remise des médailles seront organisés en matinée sous le chapiteau à proximité des ruines tandis que les «Bossus» battront le pavé villersois dès 13h traversant l’entité, de part en part, coiffés de leur magnifique chapeau, si la météo le permet, et leur panier rempli d’oranges à distribuer au public.

Mais cette année, quelques nouveautés viendront se glisser, qui feront sans aucun doute le bonheur des petits et grands passionnés. «Tout d’abord, le parcours sera légèrement raccourci afin de donner encore plus de dynamisme à la fête et de profiter d’encore plus d’interactions avec le public», explique Jean-Louis Leupe, secrétaire de la société de Gilles. «Nos Mamz’elles, qui défilaient chaque année avec un costume différent, ont décidé de se transformer en «Paysannes» et d’ainsi coller encore plus à la tradition du carnaval en adoptant un costume bien connu de celui-ci. Enfin, et c’est LA grande nouveauté, le rondeau final, au cours duquel le nombreux public assiste au «brûlage» des «bosses», qui se déroulait jusqu’ici à proximité de la fête foraine, aura lieu désormais lieu dans l’enceinte même des ruines de l’Abbaye de Villers-la-Ville», annonce-t-il fièrement. «C’est une grande première et la société des gilles sera très fière de pouvoir investir ce lieu magique pour terminer en apothéose ce carnaval 2018. À cette occasion nous comptons sur le nombreux public, qui aura accès à ce lieu magnifique, pour nous accompagner!».

Notez déjà que les festivités du carnaval de Villers s’ouvriront dès le vendredi 9 février sur une soirée de concerts, le samedi, un jogging matinal sera suivi des animations du carnaval des enfants. La journée se clôturera par une soirée Circus Carnaval – Animation DJ: DaddyK, Fvrax, Maestro et Oli Mystero (Entrée: 4 euros de 20h à 22h / 6 euros de 22h à 23h / 8 euros à partir de 23h). Et le dimanche, rassemblement dès midi au chapiteau pour le cortège et clôture à 20h dans les ruines de l’Abbaye.

> Infos: jean-louis-leupe@voo.be

Plus de 30 ans d’histoire

Jean-Louis Leupe nous rappelle quelques dates marquantes dans l’histoire de la société.

«C’est en 1986 que notre société fut créée à l’initiative de Bernard Janssens. Le nom de «Bossus du Ramipont» vient de l’endroit où tout a débuté, le lieu-dit le «Ramipont»,place communale à Villers-la-Ville. À l’époque, le groupe comprenait une bonne vingtaine de gilles. Voici deux ans, la société à donc fêté son trentième anniversaire. À cette occasion, le groupe, actuellement sous la présidence de Pascal Dekelver, lui-même membre depuis 25 années, comprenait 99 gilles.

Alors que, depuis le début de «l’histoire», nous sommes accompagnés de la même «batterie», plusieurs «musiques» se sont succédées pour nous faire battre le pavé. Depuis quelques années le nombre de 85 «Bossus» est très régulièrement atteint, comprenant de nombreux jeunes très motivés à perpétuer la tradition dans l’entité.

Cette année encore, et ce sera la troisième fois d’affilée, la journée de vendredi, précédant le carnaval sera l’occasion pour un groupe de gilles de passer dans toutes les écoles de l’entité de Villers afin de partager quelques moments avec les enfants. C’est à chaque fois un moment d’échanges très intéressant où nous expliquons la tradition aux jeunes de nos villages.»

J.S. - équipe de rédaction

Autres actualités à Villers-la-Ville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Villers-la-Ville