Vielsalm - La M.R.S. «La Bouvière» est en vitesse de croisière

La nouvelle entité a d’emblée exploité 110 lits pour monter à 120 dès le 1er octobre 2016, 96 chambres sont individuelles pour 12 chambres doubles (55 lits MR et 65 MRS). En outre, le site dispose de 10 appartements en résidence-services occupés par 1 ou 2 personnes.

Un Centre de jour peut accueillir 10 personnes de 08 à 18H, ces résidents «à temps partiel» peuvent participer s’ils le souhaitent à l’ensemble des activités de la maison de repos (bricolage, activités culinaires, bingo, séances de cinéma, excursions extérieures, fêtes d’anniversaire, jeux de société). Ils déterminent eux-mêmes la fréquence de leur séjour à la Bouvière (1 ou plusieurs jours/semaine), ces séjours permettent le plus souvent aux aidants de personnes plus faibles de se ménager des plages de repos. Si le succès est actuellement relatif c’est qu’aucun soin ne peut être dispensé dans ce cadre et qu’aucun moyen de transport n’est organisé.

Enfin l’aile «court séjour» qui concerne 15 lits MR n’est actuellement pas encore opérationnelle, la Région Wallonne a donné son feu vert pour le 06 juin, mais il est peu probable que l’occupation soit effective à cette date. Il n’y a actuellement pas une demande suffisante et pas l’encadrement requis. L’on réfléchit davantage à une montée en puissance progressive par paliers de 5 lits.

Julie Cornil, Directrice, insiste également beaucoup sur l’ouverture de «la Bouvière» au monde extérieur, chaque mois un «Comité d’accompagnement» composé d’Elie Deblire, Jacques Gennen, Philippe Gerardy, Isabelle Colson, Jacques Binet permet des échanges sur les paramètres essentiels de la maison de repos et de soins (taux d’occupation, personnel, etc.). La présence partielle de Dominique Gennen au sein de la Bouvière est également essentielle pour faire le lien avec le CPAS et les habitants de la commune de manière plus générale.

Les exemples plus concrets de cette ouverture sont nombreux, «La Bouvière» accueille dans ses locaux «Le Coin Papote», l’antenne Parkinson y est aussi installée, certains résidents participent aux rencontres intergénérationnelles. D’ici peu des potagers communautaires (gérés par l’ASBL les Hautes Ardennes) permettront aussi à des résidents d’avoir des occupations extérieures manuelles. Les aides familiales sont également des ambassadrices précieuses pour permettre à certaines personnes de découvrir la maison de repos.

Dans une vision d’allongement de la longévité, la MRS la Bouvière de Vielsalm gérée par Vivalia est un bel outil à la disposition des habitants de la région avec des risques financiers limités pour la commune, il est utilisé au max de ses possibilités et 100 personnes (environ 60 ETP) également du coin y travaillent. On ne peut nier que la mise ne route n’a pas été un long fleuve tranquille et qu’il reste un potentiel d’amélioration, mais la bonne volonté du personnel et de l’encadrement est évidente tandis que les Conseils des résidents et le maintien du Comité d’accompagnement constituent des garde-fous précieux.

Efji - équipe de rédaction

Autres actualités à Vielsalm

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vielsalm