Vie locale - Nues contre le cancer

À l’origine de ce projet un peu fou, quelques infirmières du service d’oncologie de la clinique Notre-Dame de Hermalle-sous-Argenteau.

«Depuis 2014, nous faisons partie du Relais pour la Vie, explique Sabine Scholz. Dans ce cadre, nous organisons des événements pour récolter des fonds pour la recherche contre le cancer. Et on essaie toujours de trouver des idées plus originales que les traditionnels soupers…»

Celle qui est mise en œuvre cette année ne manque pas de piquant. Les infirmières et certaines des patientes qu’elles ont accompagnées durant leur traitement ont en effet décidé de se dénuder pour la bonne cause. «J’ai eu cette idée de calendrier après avoir vu un film très émouvant. Je me suis dit que ce serait une bonne façon de parler de la prévention du cancer du sein de manière un peu rigolote.»

Dimanche dernier au matin, 11 femmes, pour la plupart originaires de la région visétoise et âgées de 30 à une soixantaien d’années, se sont donc retrouvées dans le studio du photographe Philippe Rikir, à Mortier. Et très vite, elles ont laissé tomber le haut, sans toutefois trop en dévoiler…

«Le thème du calendrier, ce sont les noms que nous donnons à nos seins, poursuit Mme Scholz, comme pare-chocs ou gants de toilette par exemple. Nous étions donc accessoirisées en conséquence. On s’était d’ailleurs porté garantes à ce sujet auprès du CHC, qui est quand même un hôpital chrétien.»

Toutes ces dames ont donc posé top-less, mais la poitrine soigneusement dissimulée derrière l’objet qui, selon elles, définissait au mieux leurs seins.

«Ça s’est fait avec beaucoup de légèreté. Je n’aurais jamais imaginé me mettre un jour à nu devant un photographe, mais c’était tellement émouvant, il y avait une telle ambiance, que ça n’a pas posé de problème», témoigne Sabine Scholz.

Restera encore un troisième shooting, prévu début juin, avant la sélection des clichés qui illustreront le calendrier, à paraître en septembre.

Il sera vendu au prix de dix euros mais peut d’ores et déjà être réservé via notamment la page Facebook du CHC.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale