Vie locale - Le Musée de la Famenne change de nom et s’agrandit

À Marche, le Musée de la Famenne va changer de nom. Il s’appellera désormais FAM pour Famenne et Art Museum. Cette décision a été prise dans le but de mieux représenter l’ensemble du projet. Elle a été annoncée lors de la récente assemblée générale.

Un concours pour le logo

On sait en effet qu’à côté du musée actuel, des futurs espaces d’expositions temporaires vont être aménagés. Ils seront plus spécifiquement consacrés à l’art moderne et contemporain. Et ce dossier avance plutôt bien puisqu’il est prévu de démarrer les travaux, cette année encore. Les aménagements devraient être terminés pour 2018.

Afin de donner une nouvelle image au site, la conception d’un logo est en cours. À cette fin, un concours a été lancé début avril. Ce concours est ouvert aux esprits créatifs jusqu’au 26 mai. Le lauréat remportera la somme de 500 euros.

Les comptes 2016 de l’ASBL ont été approuvés sans difficulté. «Le bénéfice de l’année sera affecté au fonds d’investissement constitué pour financer la création de la nouvelle aile», soulignent les responsables du musée.

Parmi les éléments clefs du budget 2017, le trésorier, Fernand Yasse, a indiqué que le montant destiné aux acquisitions d’œuvres d’art serait en nette hausse par rapport aux années précédentes.

«Une œuvre exceptionnelle a été acquise sur le marché de l’art. Celle-ci ne sera toutefois révélée au public qu’à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle présentation des dentelles marchoises et de la collection d’objets anciens réalisés en marbre de Calestienne», poursuivent les responsables.

Une nouvelle salle

Parmi les autres projets en cours de réalisation figure aussi la mise en place d’une salle entièrement consacrée au Bas Moyen Âge. Elle devrait ouvrir ses portes en 2017.

Enfin, et la nouvelle était attendue avec impatience, la Fédération Wallonie-Bruxelles a annoncé qu’elle renouvelait la reconnaissance du musée en catégorie C pour une période de quatre ans. Pour argumenter sa décision, l’institution a mis en avant «l’accroissement du public, les développements autour des nouvelles technologies, les partenariats culturels et scientifiques et les préoccupations en matière de conservation.»

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale