Vie locale - Estin’Art fait vivre la culture dans l’entité

Il y a plus de 10 ans déjà qu’Estin’Art a vu le jour. A l’origine : un groupe de bénévoles estinnois, bien décidés à offrir à de jeunes musiciens des occasions, toujours plus nombreuses, de s’exprimer en public.

Au fil des ans, les activités organisées se sont élargies, et le groupe de bénévoles est finalement devenu une ASBL. Une ASBL qui n’a qu’un seul objectif. «Notre But ? Apporter une présence culturelle dans le village, pour et par les jeunes », explique Monique Marlaire, membre de l’association. Avant de détailler : « On est partis d’un double constat. D’une part, il y avait très peu d’espace pour permettre aux jeunes musiciens de s’exprimer à Estinnes. De l’autre, on avait l’impression qu’il n’y avait que trop peu d’activités culturelles. »

Créer Estin’Art, c’était donc l’occasion de faire d’une pierre, deux coups. « On a commencé avec une activité récurrente. Les ‘Notes de Jouvence’. Un concert de jeunes entre 4 et 25 ans qui a lieu, chaque année, le deuxième samedi d’octobre ».

Puis l’offre s’est agrandie. «On a, en effet, ajouté quelques activités à notre programme ». Avec toujours les mêmes intentions. C’est comme ça que sont nées « Les notes dans le salon ». « Un concert organisé directement chez l’habitant. L’Estinnois qui nous accueille se charge de rameuter le public, on s’occupe des musiciens. C’est un concept qui séduit ».

Mais « un concert de prestige » a aussi trouvé sa place dans l’agenda annuel. Cette année, c’est Oleksii Semenenko, second lauréat du Concours Reine Elizabeth, qui a fait la route jusqu’à l’Abbaye de Bonne-Espérance. « Mais ça reste difficile d’attirer du monde pour ce genre d’événements », regrette Monique.

Ce qui marche nettement mieux, par contre, c’est le Focus Dance. « Un spectacle organisé avec des écoles de danse des environs. Les jeunes danseurs viennent de Chapelle, de Maubeuge, ou même d’Anvers. Et on essaie de varier les styles ».

Du contemporain au classique, en passant même par les claquettes, le Focus Dance fait souvent recette. Et c’est justement le prochain événement qui attend Estin’Art, le 13 mai, à la salle communale de Vellereille-les-Brayeux.

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale