Vie locale - Seraing renonce à acheter du glyphosate

Lors du dernier conseil communal de Seraing, un point sur l’acquisition d’herbicides a été évoqué par le collège communal et par les membres des partis de l’opposition.

Parmi eux, on retrouve le groupe Écolo qui a pointé du doigt l’utilisation du glyphosate.

Cet herbicide est considéré comme dangereux car il s’avère être potentiellement cancérigène.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il va être interdit pour les particuliers dès le 1er juin prochain, et pour les pouvoirs publics un an plus tard, le 1er juin 2018.

La ville de Seraing avait pourtant la ferme intention de s’en procurer en quantité.

La ville voulait donc en stocker avant son interdiction définitive d’utilisation.

Un choix critiqué

Ce choix, lourdement critiqué, n’a pas du tout plu aux groupes cdH et Écolo. Au conseil communal, les membres des partis d’opposition ont rappelé que Seraing s’était engagé à limiter l’usage de pesticide et ce, afin de favoriser l’environnement.

Des interventions judicieuses qui ont visiblement porté leurs fruits puisque quelques jours après le conseil communal, la Ville de Seraing semble avoir modifié ses plans.

Après réflexion, elle a décidé de revenir sur sa décision et de ne pas acheter le pesticide tant controversé. Ce mardi, le glyphosate sera même retiré de la liste des produits à utiliser.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale