Vie locale - Cristal Park: du retard mais toujours de l’ambition

Depuis 2013 et la signature du Rapport Urbanistique et Environnemental (R.U.E.), de nombreuses dates ont été avancées soit pour claironner le début tout proche de travaux soit pour annoncer que l’Ecopark ou l’Aquapark seront accessibles sous peu au public. Mais les années ont passé, tout comme les reports des premiers coups de pioche.

Mais là, on nous le promet, c’est bel et bien parti. L’année 2018 sera celle des grands changements pour le site du Val Saint-Lambert. «Pour pouvoir faire aboutir nos différents projets, on doit d’abord assainir les sites. Ces travaux ont commencé et vont durer une année. Dès l’été 2018, de très grands travaux sur l’ensemble du site vont débuter et les vieux bâtiments industriels du 19e siècle, à l’abandon depuis près de 100 ans, vont être assainis et réhabilités», explique Pierre Grivegnée, administrateur délégué du Cristal Discovery, en charge du développement touristique et immobilier du site du Val.

Des travaux conséquents qui s’étendront sur deux ans et qui s’articuleront autour de deux grands axes: le commercial et les loisirs.

Le véritable premier chantier de construction débutera donc dès l’été 2018 avec inauguration prévue en 2020. Qui vivra verra car on avait d’abord évoqué une ouverture en 2016, puis en 2017… «On commencera avec la construction d’un village commercial orienté maison et temps libre», insiste fortement Pierre Grivegnée. Ce sera, dit-on, un temple dédié à la décoration intérieur et extérieur, au sport, à la nature, au mobilier, à la découverte, à la lecture, etc. Le premier du genre dans la région.

Aquapark, Minopolis…

Ce chantier initial sera suivi de très près par la construction du Pôle loisirs d’une superficie approximative de 17.000 m², dont la majorité sera dédiée à l’Ecopark. «Il y a aura six parcours dans les arbres avec l’accrobranches, de l’escalade, une tyrolienne, un espace ludo-pédagogique de cabanes, de filets, des toboggans et des jeux au sol. Au total ce projet s’étendra sur 15 hectares.» Suivront la création d’un Aquapark et de Minopolis, une ville dans la ville aux mains des enfants «où, ils pourront jouer et s’essayer à 35 métiers différents».

Pour garantir la préservation des espèces protégées, Seraing va créer une réserve domaniale de 39,5 hectares pour atténuer l’impact du projet, suite à la demande de la DNF.

Du retard, il y en a donc par rapport au timing initial. Mais cela n’a pas entamé l’ambition en ce qui concerne l’emploi.

Initialement, on évoquait la création de 780 emplois sur le futur Cristal Pak. On annonce cette fois mieux encore. «Ce projet représente plus de 1.000 nouveaux emplois. On aura une toute nouvelle dynamique, ce qui permettra de redonner au site du Val St-Lambert son lustre d’antan

Une nouvelle usine de 3.500 m² devra aider pour sa part à faire face aux nouvelles demandes internationales, le marché belge étant en perdition. «La donne a changé, aujourd’hui ça s’adresse davantage à un marché d’exportation», conclut Pierre Grivegnée.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale