Vie locale - Nouvelle école maternelle à pédagogie active ?

Émilie et Isabelle sont maintenant à la recherche du lieu idéal.«Certains jeunes arrivent en fin de secondaire et se rendent compte qu’ils ont encore du mal à se connaître», entame Émilie Fockedey, à l’initiative de l’école maternelle «Les Petits Ruisseaux». Avec Isabelle Koniarski, institutrice maternelle et psychomotricienne, elle a souhaité proposer, dès septembre prochain, une formule qui offre à l’enfant la possibilité de développer ses talents et ses passions. Et ce, dès le plus jeune âge. «Nous voulons qu’ils apprennent à se connaître, qu’ils gardent une curiosité pour ce qui les entoure.» L’école maternelle prendra place dans un environnement propice à la réalisation d’ateliers en autonomie mais aussi en groupes. «Les enfants auront droit à des ateliers de gestion des émotions, des séances avec un guide nature, de la psychomotricité aussi. Pour développer le corps et l’esprit.» Entrepreneur, coach, ingénieur et maman de deux enfants, Émilie est passionnée par l’éducation et le développement personnel. «Notreécole ne se focalise pas sur une pédagogie particulière et se détache d’un programme. Elle mélange tous les enfants et n’est pas divisée en classes

Ouverte à tout le monde

L’école privée a pour ambition d’être ouverte à tous. «Pour l’instant, l’accès devrait coûter environ 400 euros par mois mais nous réfléchissons à un moyen de réduire le coût. Notre but n’est pas de faire de l’argent mais que l’école soit pérenne et accessible à tout le monde», indique Émilie Fockedey. Pour concrétiser leur projet, Isabelle et Émilie sont à la recherche d’un lieu en Brabant wallon. «Pour l’instant, nous avons des pistes mais rien n’est encore confirmé. Nous ambitionnons les communes de Genappe, Villers ou encore Nivelles. Nous voulons vraiment nous insérer dans le tissu local.» Le lieu doit pouvoir accueillir une vingtaine d’enfants et disposer d’un jardin où s’installerait idéalement un potager, un poulailler et un bac à compost et disposerait d’une surface intérieure de 100 m2 pour répondre aux demandes de l’ONE. Celle-ci comprendrait trois pièces: l’une dédiée aux siestes et aux temps calmes, une pièce de vie et un espace pour les jeux de motricité mais aussi des sanitaires et un coin pour la cuisine.

Une prochaine réunion d’information est prévue le mercredi 24 mai, à Genappe

Infos et agenda :

www.lespetitsruisseaux.be

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale