Vie locale - Quel sera le nom du futur cinéma?

Le futur cinéma (que d’aucuns citent encore régulièrement sous son ancien nom, l’Athéna) est un sujet qui fait toujours beaucoup réagir les Aclots, impatients de le voir ouvrir ses portes. «Ce projet aura traversé trois législatures et aboutira lors de celle-ci, au début de l’année 2018», se réjouit l’échevin Pascal Rigot.

Le 23 mars dernier, il avait lancé sous forme de plaisanterie que le nom de l’établissement avait été trouvé et mettait au défi les internautes de le trouver. «Ça avait suscité pas mal de réactions. Du coup, j’ai eu l’idée de lancer un sondage, à titre privé

Sept noms ont été sélectionnés parmi les propositions du mois dernier: Le strapontin, Le Jacquemart, Aclot ciné, Cinivelles, Paradiaclot, Eldoraclot et Aclotpolis. «Personnellement, je trouve que le nom Aclotpolis sonne bien, phonétiquement parlant».

Le sondage, réalisé sur le compte Facebook de l’échevin, a été clôturé le 26 avril dernier et ce sont... Aclot ciné (256 votes) et Aclotpolis (247 votes) qui ont remporté le plus de suffrages. Les habitués de la cérémonie de remises des Labels de la Djote se souviendront que ce nom avait déjà trouvé sa place dans le spectacle présenté par la Confrérie. Ces résultats seront transmis, pour avis, au centre culturel de Nivelles. «C’est à lui, in fine, que reviendra la décision. C’est tout à fait normal puisque c’est lui qui pilotera le programme

Au total, 750 votes auront été recueillis suite à cette consultation des utilisateurs Facebook.

Réouverture en 2018 ?

Pour rappel, après plus de 10 ans de fermeture, et de multiples rebondissements dans les divers projets envisagés, l’ancien cinéma devrait accueillir deux salles de 90 et 190 places. «Les travaux concernent la rénovation complète des deux salles de cinéma, de la cafétéria, des sanitaires, chauffage, électricité, de la toiture et de la façade. Il est également prévu l'insonorisation entre les deux salles, l'installation des écrans et d'un monte-personnes pour personnes à mobilité réduite. Avec une programmation variée, du cinéma «tout public», du cinéma d’auteur ou encore des programmations à destination des écoles».

A l’automne 2016, l’échevine de la culture, Evelyne Van Pee avait annonçé que le marché avait été notifié à la firme Cobardi pour réaliser cette rénovation estimée à environ 1 million d’euros, dont 400.000 euros seront financés par une subvention de la Région Wallone, 300.000 euros du Centre culturel et le solde à charge de la Ville de Nivelles. La Province du Brabant wallon est également un partenaire important puisqu’elle a cédé l'ancien cinéma à la Ville par bail emphytéotique.

Les travaux sont en très bonne voie d’avancement et, si tout va bien, les Aclots ne devront plus se déplacer à Braine-l’Alleud ou Waterloo pour se faire une toile sur grand écran !

J.S. & L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale