Vie locale - En voiture pour le luxe

La gare de Petworth et le Old Railway Hôtel qu’elle accueille désormais ont le mérite de combler les attentes de passionnés de tous bords. Y séjournent tous ceux qui s’intéressent à l’âge d’or des chemins de fer britanniques, ceux qui rêvent depuis toujours de passer une nuit à l’intérieur d’une voiture Pullman et, enfin, tous ceux qui n’apprécient rien autant que de marier séjour insolite et luxe d’un autre temps.

L’aménagement de la ligne de chemin de fer qui relie Pulborough et Midhurst, dans le sud-est de l’Angleterre, date de 1857. À l’origine, il n’était pas prévu de construire une gare à Petworth, une petite ville sans grand intérêt située à mi-parcours. Et pourtant, c’est sur instruction expresse du prince de Galles, futur roi Edouard VII, qu’elle s’en trouve pourvue dès 1892. En fait, l’héritier du trône a une idée derrière la tête. Il fait de l’endroit sa gare perso ou presque, une halte idéalement située pour lui permettre de rendre visite à son grand ami Sir Edward James, qui habite à West Dean à quelques encablures de là. Voire de se rendre aux courses de chevaux de Goodwood, autre lieu tout proche.

C’est sans doute à cette bonne fée couronnée, qui s’est penchée sur son édification, que la gare de Petworth doit son style unique en son genre, qui fait qu’elle est généralement considérée comme la plus belle des gares du Royaume-Uni. Et pour cause, édifiée entièrement en bois, elle fait montre de proportions particulièrement harmonieuses. Ses hautes fenêtres à guillotine, les panneaux de bardage obliques qui les soulignent et le décor de ses cheminées de taille XXL sont remarquables. À l’époque, un auvent complétait chacune des façades. C’est par miracle que, lors de la dernière guerre, le bâtiment a survécu à un bombardement qui a décimé les environs.

Une gare et des suites sur roues

Las, les belles choses n’ont qu’un temps. Le trafic des passagers prend fin en 1955, le transport du fret dix ans plus tard. Faute de soins, le bâtiment menace de tomber en ruines, jusqu’à ce qu’il échoie à un passionné du rail et de son histoire. Un certain Gudmund Olafsson qui le ramène à la vie en 1980 et qui finit par le convertir en B&B 15 ans plus tard. C’est d’abord le corps de bâtiment qui accueille les hôtes mais, assez rapidement, le nouveau propriétaire des lieux a l’idée de faire l’acquisition de voitures Pullman et de les transformer en suites.

À l’intérieur de la gare, la finition est restée fidèle à celle de l’édifice original. En particulier, la salle d’attente et le bureau des colis postaux, qui sont aujourd’hui utilisés comme lobby. Seules les banquettes de bois ont été remplacées par des sièges un peu plus confortables. Les jardins, qui s’étirent sur les talus, confèrent au cadre une petite touche exotique en été, tandis qu’en hiver, un grand feu réchauffe l’ambiance de la salle d’attente «royale» où on sirotera un whisky 20 ans d’âge à la santé de ce bon vieux Edouard VII, sans lequel on ne pourrait par profiter de cette escapade magique, très loin du train-train quotidien.

Chambre à partir de 202 €/la nuit. http://old-station.co.uk

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale