Vie locale - Ce pilote de quad n’est vraiment pas comme les autres!

Atteint de trisomie 21, une anomalie congénitale qui provoque, entre autres symptômes, un retard cognitif, Giovanni fréquente, durant la semaine, le centre de jour «Le Tandem» à Jemappes. Depuis son plus jeune âge, son papa Sergio lui a transmis sa passion pour la moto.

Dès l’âge de sept ans, Giovanni l’accompagnait déjà, à travers le pays, aux différentes courses auxquelles il participait.

«Il a tout de suite accroché»

À 18 ans, alors qu’il passait des vacances en Charente-Maritime, Giovanni monte pour la première fois sur un quad. «Il a tout de suite accroché!» se souvient Sergio, son père. «J’ai vite compris ce qu’il me restait à lui acheter. Un an plus tard, il roulait et participait à quelques courses en amateur.»

Lors de ces courses qui avaient lieu pour la plupart dans le Tournaisis, Giovanni réalisera de véritables prouesses, aux côtés d’autres jeunes pilotes. «J’en ai très vite déduit qu’il était très doué. J’ai quand même constaté aussi qu’il était un peu trop casse-cou mais je vous assure que ce n’est pas évident pour une personne trisomique de pouvoir mémoriser le parcours, d’évaluer les trajectoires et de savoir freiner au bon moment,» explique Sergio. «Grâce aux deux familles Bevilacqua, il peut s’adonner à sa passion. Il roule au minimum une fois par semaine! À ma connaissance, je pense qu’il est la seule personne atteinte de trisomie 21 en Belgique à rouler sur un quad de 300 centimètres cubes.»

Aux dires de Sergio, ce sport procure un réel épanouissement à son fils. «Au début, Giovanni se prenait pas mal de gamelles en quad. À présent, beaucoup de gens sont étonnés de le voir rouler aussi bien! J’ai même installé une caméra GoPro sur son casque. Je poste des petits films sur la page Facebook. Les commentaires sont très nombreux,» confie le Montois.

Nos deux moto-cross men se rendent chaque année à Lommel pour suivre ensemble la manche belge comptant pour le championnat du monde de moto-cross.

Ils restent sur place deux à trois jours et logent à l’hôtel. «Ce sont nos seules vacances,» indique Sergio. Le quad est un sport qui coûte cher mais pour rien au monde père et fils n’abandonneraient cette passion commune. D’ailleurs, lorsqu’ils rentrent d’une course, pour se délasser, ils regardent… des cassettes VHS retraçant les anciens grands prix de moto-cross et les courses actuelles!

Sergio roule lui-même dans la fédération (FPCNA) en France, Belgique et Hollande. «Je vieillis mais mon fils me stimule énormément. C’est mon premier supporter,» précise-t-il.

Giovanni collectionne par ailleurs les maillots et les tenues des différents pilotes qui participent au championnat du monde. Il possède notamment ceux du pilote sicilien Cairoli (8 x champion du monde) et des deux pilotes nationaux De Dycker et Van Horebeke.

Ce mercredi soir, le team FASEMA (Fabricio, Sergio et Marco) fêtait son 25e anniversaire. Trois pilotes amis de Flénu ont créé ce team en 1992. Comme chaque année, un souper a réuni les sympathisants, amis, supporters et sponsors.

L’occasion aussi de rencontrer un pilote pas comme les autres qui a toujours le sourire.

Marcello CODA - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale