Vie locale - Quel avenir pour le château de Chokier?

Au conseil communal de Flémalle, un peu plus d’un mois après le spectaculaire incendie du château de Chokier, le chef du groupe Ecolo, Dominique Perrin, est intervenu pour interroger la majorité au sujet des suites de cet incendie.

Il explique: «Les autorités communales ont pris la mesure de l’ampleur de l’impact de cet incendie sur la commune. D’abord en prenant des mesures de sécurité pour les murs et la toiture du château».

Effectivement, très vite après le sinistre, la bourgmestre f.f. de Flémalle, Sophie Thémont, a pris un arrêté visant à sécuriser le château et ses abords. Des travaux qui, entamés voici trois semaines, doivent se terminer dans les tout prochains jours, au plus tard au début de la semaine prochaine.

Et ensuite? Dominique Perrin: «On sait que, pour la suite, la situation est assez complexe puisqu’il s’agit d’une propriété privée. Mais, comme le château est en partie classé, j’ai interrogé la majorité sur la possibilité de faire intervenir le service patrimonial de la Région wallonne dans la future reconstruction du château. Il m’a été répondu que des contacts avaient déjà été pris avec l’administration wallonne. En effet, dans le cas d’un bien classé, la Région wallonne peut intervenir financièrement, ainsi que, dans une moindre mesure, la commune. Mais il faudra évidemment attendre que les propriétaires privés se soient arrangés avec les assureurs

Chacun semble bien conscient, en tout cas, de la nécessité de ne pas laisser le château de Chokier devenir un chancre…

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale