Vie locale - Ils se lancent dans les capsules Dolce gusto

Après les dosettes classiques et les capsules imitant le principe de la Nespresso, Café Liégeois se prépare à se lancer dans le créneau de la capsule compatible avec le principe Dolce gusto, qui était qualifiée «d’intelligente» à l’époque de sa mise au point par le groupe Nestlé.

Une ligne de production devrait être opérationnelle fin de l’année 2017 sur le site de Battice, explique Michel Liégeois, administrateur-délégué, comme son frère Benoît, de Café Liégeois. Plusieurs goûts devraient être disponibles, progressivement. Tous seraient proches de ceux qui constituent déjà la gamme Café Liégeois. Par exemple le Magnifico, déjà disponible dans les autres formules. Il y aurait aussi du café équitable. Mais leur arrivée s’échelonnera dans le temps.

Café Liégeois ne serait pas le seul torréfacteur à se lancer dans le marché de la capsule adaptée pour les machines de type Dolce Gusto. «Il y a une demande. Pour l’importation et l’exportation», constate Michel Liégeois.

Reste à créer la ligne de production supplémentaire, qui devrait trouver place dans le bâtiment le plus récent à Battice. «On sera un peu à l’étroit», prévoit Michel Liégeois. Néanmoins, à l’avenir, s’il le fallait, l’entreprise pourrait encore envisager de s’étendre sur le même site, en fonction de projets ultérieurs.

Actuellement, l’entreprise torréfactrice emploie une soixantaine de personnes, chiffre qui ne cesse d’augmenter depuis une dizaine d’années. Progression que le nouveau produit devrait encore doper. Par rapport aux capsules de type Nespresso, les Dolce Gusto sont majoritairement en plastique et plus grandes. Elles contiennent aussi davantage café.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale