Vie locale - Enfin chin-chin après avoir attendu onze années d’attente

Adrien, 29 ans, s’apprête à vivre une ducasse exceptionnelle. Pour la première fois, il aura le privilège d’enfiler le costume de chin-chin. Un moment qu’il attend avec impatience depuis très longtemps.

« Quand j’étais en 6ème primaire, j’ai eu la chance d’être acteur pour le petit Doudou, j’étais diable. Et là, j’ai eu un déclic. Quand je suis rentré à la maison, j’ai dit à mon père qu’un jour je serai acteur pour le grand Doudou ! »

C’est ainsi que le lendemain de ses 18 ans, Adrien a présenté sa lettre de candidature.

« C’était une évidence pour moi. L’attente a été très longue, puisque j’ai attendu 11 ans, mais j’étais serein. Ma patience a payé ».

Si le jeune homme a enfin le droit de faire son entrée dans l’arène cette année, il a intégré le cercle très fermé des acteurs il y a deux ans.

« Mon nom a été proposé et voté pour faire partie de la réserve à ce moment-là. C’était donc déjà un soulagement pour moi car il y a beaucoup d’appelés, mais très peu d’élus. Je suis très heureux aujourd’hui ».

Pas d’entraînement particulier pour ce nouveau chin-chin, mais une préparation s’impose malgré tout.

Une bonne cohésion de groupe

« Je regarde des vidéos que je compare avec mes notes. Je suis très rigoureux et je prends ça très au sérieux. Je ferai sûrement des erreurs, mais ce n’est rien. Il n’y a pas de pression. En plus, j’ai été très bien reçu par tous les acteurs. Il y a vraiment une belle cohésion dans le groupe de chin-chin entre les plus jeunes et les moins jeunes. Ils m’ont mis à l’aise directement et les anciens nous aident. Je ne sais pas comment je vais réagir une fois dans le rond… il y aura sans doute beaucoup d’émotion. Je décompte chaque jour ! »

Adrien est aussi très soutenu par sa famille et ses amis qui seront à la corde ou sur la place pour ne rien manquer du combat.

« Mes parents seront en hauteur, à l’étage d’un établissement de la Grand Place afin de pouvoir tout voir. C’est un chouette moment que je suis content de partager avec eux. Cette ducasse restera gravée dans ma mémoire. Je vais en profiter à fond pour garder un maximum de souvenirs ».

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale