Vie locale - Une chorale pour les ados autistes

Quand Michel Cosyn, le directeur de l’école spécialisée pour enfants aux troubles comportementaux Jean Bosco à Chastre, a vu les effets bénéfiques de la mise sur pied d’une chorale sur les élèves, il n’a pas hésité à reproduire l’expérience à l’école spécialisée Les Fantastiques pour les adolescents autistes.

Depuis le mois de septembre de l’année passée, les trois classes assistent, une heure par semaine, à un atelier musical animé par Victor Somma, chef de chœur à l’asbl Equinox. Celui-ci continue d’ailleurs à donner des cours aux élèves de l’école Jean Bosco qui se sont récemment produits sur scène.

Même si les cours font partie du programme scolaire de l’école Les Fantastiques et sont donc obligatoires, Victor est impressionné par les progrès des étudiants. «C’est incroyable parce que ce sont des enfants avec une barrière naturelle et la musique casse cette barrière de façon immédiate. Ils se regardent et communiquent entre eux grâce à la musique, ce qui est impossible avec un enseignement classique», se réjouit le chef de chœur.

La coordinatrice de l’asbl a pu assister à quelques ateliers et pose le même constat: «J’ai été très touchée par l’émotion qui se dégage lorsqu’ils chantent. C’est très beau et très fort… Je suis impressionnée par l’implication de ces jeunes», nous confie Adélie de Gerlache.

Créer une telle chorale avec de jeunes autistes leur apporte en plus de nombreux bienfaits. «Ils chantent ensemble et font partie d’un groupe. Ça développe leur faculté à se concentrer, à écouter les autres, à être patient parce qu’il faut attendre son tour. Ça renforce aussi la confiance en soi de se produire devant un public qui applaudit», poursuit la coordinatrice.

12.000 euros nécessaires

Mais pour se professionnaliser et espérer un jour se produire à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Waterloo, l’association a besoin de fonds. C’est pourquoi l’asbl Equinox a lancé une récolte, espérant réunir 12.000euros. La somme devrait permettre la venue du chef de chœur une matinée par semaine pendant une année scolaire ainsi que l’accompagnement d’un pianiste.

Pour Victor Somma, les élèves pourront éblouir le public d’ici un à deux ans, tout comme l’ont fait les élèves de Jean Bosco. «C’est tout à fait faisable, même s’il faut encore beaucoup de travail et de temps. Et puis, le plus important, ce n’est pas la scène, mais c’est de leur faire comprendre que la musique est un magnifique moyen pour s’ouvrir aux autres», conclut le flûtiste, convaincu que ses élèves deviendront un jour de fantastiques choristes.

Si vous souhaitez faire un don pour Les Fantastiques, rendez-vous sur: https://www.gingo.community/fr/equinox-asbl-crowdfunding-chorale-autisme

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale