Vie locale - Plus de 6.000 p.-v. pour le non-respect des places PMR

Si vous vous garez sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite alors que vous n’avez pas de carte de stationnement handicapé, vous êtes en infraction de deuxième degré. L’amende est de 110 euros (les montants augmentent s’il y a des récidives). Pourtant, malgré le risque d’être verbalisé, malgré un affichage clair des espaces réservés aux PMR, encore de nombreux conducteurs n’hésitent pas à se garer sur des places handicapés sans en avoir le droit.

Les chiffres sont là: plus de 6.000 p.-v. ont été dressés en région bruxelloise en 2016. Les nombres varient énormément en fonction des zones de police et de si elles ont un plan d’action en la matière ou non.

Ainsi, sur la zone Midi (Saint-Gilles, Forest, Anderlecht), s’il n’a pas été possible de donner des chiffres, on indique que ceux-ci ne sont pas très élevés. «Nous ne sanctionnons que quand les gens nous appellent pour signaler une voiture mal garée», nous explique la porte-parole de la zone qui indique néanmoins que la situation devrait changer, puisque deux actions spécifiques sont prévues dans les prochains mois.

«S’il y a infraction, c’est la dépanneuse»

La zone Montgomery (Etterbeek et les deux Woluwe) a enregistré un peu moins de 100 infractions en 2016. La zone Nord (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse), 394 (sur un total de 25.343 infractions de stationnements en tout sur l’ensemble de la zone, quel que soit le délit). La zone Ouest (Molenbeek, Jette, Koekelberg, Berchem, Ganshoren) a verbalisé en 2016 près de 400 fois pour non-respect des places PMR. La zone Marlow (Uccle, Auderghem, Watermael-Boitsfort) a une moyenne de 800 infractions constatées par année.

C’est dans la zone Bruxelles-Capitale-Ixelles que l’on sanctionne de plus, et de loin. En 2015 déjà, 2.621 p.-v. ont été dressés. En 2016, leur nombre a explosé: 4.168. «Nous prêtons une attention particulière à cette infraction car il s’agit d’une incivilité à réprimander sans aucun laxisme», commente la porte-parolede la zone.

La plupart des zones mettent ou vont mettre en place des opérations de sensibilisation et de sanction sur le sujet du respect des places PMR. L’association ville et communes de Bruxelles, Brulocalis, souhaite que chaque commune mette en place des plans. À Evere déjà, une opération est en cours actuellement. «La police fait pour l’instant un travail préventif, avant de mettre en place, bientôt, un contrôle systématique. Il faut expliquer aux conducteurs que s’il y a infraction, c’est la dépanneuse», assure l’échevin éverois de la mobilité Ridouane Chahid (PS).

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale