Vie locale - Théâtre à l’Athénée Royal Ardenne – Hautes Fagnes

A l’ARAHF, à l’instar du Rodrigue de Pierre Corneille, Gérard Schepers et ses Morb’Acts démontrent – pour la quatorzième fois ! – que, décidément, « la valeur n’attend pas le nombre des années ». En effet, si les générations d’élèves se suivent à l’Athénée, le talent et la passion pour les planches restent : la troupe remonte donc sur scène pour présenter, début mai, « Pas celui qu’on croit », une intense comédie policière d’Eric Beauvillain.

Elisa Gerrienne, Adrien Dohogne, Alice Hay, Eve Pichon, Naëlle Brasseur, Marie Jansen, Elina Volders, Guillaume Lejeune, Amaria Lomry, Fanny Martin, Gaddiel Benon, Clément Kamba et Cyril Lofgen, voilà, dans l’ordre d’apparition, la liste impressionnante des jeunes talents qui composent cette troupe dynamique et qui œuvrent à la préparation de cette pièce tous les mercredis après-midi depuis le mois de septembre, sous l’œil attentif de leur professeur et metteur en scène. Ils seront présentés par Marie Gerrienne, Elie Meys et Lucile Schepers. Tous sont des élèves de l’Athénée, de la première année à la rhéto, issus de l’implantation de Malmedy ou de celle de Stavelot.

La pièce nous présente Pontilly, un auteur de théâtre désabusé, blasé, misanthrope et aigri, qui, bien malgré lui, est contraint par sa fille de recevoir un aréopage de « gens bien », susceptibles de l’aider à relancer sa carrière : nous découvrons ainsi un décorateur d’intérieur à la mode, une bourgeoise cossue éprise de l’auteur, une présentatrice télé « un peu décalée » qui voit des scoops partout, un maire particulièrement imbu de lui-même, une chanteuse, la directrice d’un établissement pour déficients mentaux qui a eu la bonne idée de venir avec l’une de ses pensionnaires, ainsi que deux policiers « incognito » qui se sont invités à la soirée suite à la dénonciation anonyme d’un meurtre qui va y être commis. Mais qui est la victime désignée? Qui sera son assassin et quel est son mobile? En définitive, qui, parmi les convives, n’est pas celui qu’on croit?

Vous pourrez le découvrir le vendredi 5 mai à 20h00 dans la salle polyvalente à Malmedy ou le samedi 13 mai à la même heure dans la salle de gym de l’implantation de Stavelot. Rire et suspense, deux excellentes raisons pour venir applaudir tous ces jeunes talents et passer une excellente soirée à enquêter avec eux!

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale