Vie locale - Le vélo en croissance depuis 9 ans

Les travaux d’aménagement de la rue des Deux-Ponts en voirie cyclable ont démarré au début du mois dernier. L’occasion de faire le point sur la mobilité douce dans la commune. «Le but des travaux est d’améliorer la qualité de la voirie mais aussi de fluidifier le trafic et permettre que les bus se croisent», précise l’échevin de la Mobilité, David da Câmara Gomes. La voirie se trouvera ainsi en zone 30km/h, donnant la priorité aux vélos. «Il n’y aura plus de parking le long de la route, les trottoirs seront élargis et les câbles enterrés. On espère que cela joue sur la diminution du trafic.» Un parking de cinq places sera mis à disposition un peu plus loin pour compenser. Le bas de la rue Montagne du Stimont passera quant à elle en zone résidentielle. «La fin des travaux est prévue pour fin octobre

Le chantier a accumulé du retard. «La Région a effectué des aménagements au niveau de l’avenue des Combattants et de notre côté, nous avons dû retarder le chantier car des déviations devaient y avoir lieu. Mais celles-ci ont créé un affaissement de l’avenue Reine Astrid.» Cette dernière a été refaite et transformée en voirie cyclable (30km/h). Au total, le réseau cyclable de la commune a gagné 25 km en cinq ans.

«Apaiser le trafic»

Des réalisations saluées par l’ASBL Pro Vélo. «C’est impressionnant et courageux, certains ne comprennent sans doute pas les enjeux. La Ville est un fer de lance en Wallonie», précise Dominique Baecke, coordinateur de Pro Vélo Brabant wallon.

L’échevin et Pro Vélo ont d’ailleurs dévoilé les chiffres du nombre de cyclistes dans la commune. Un nombre qui a augmenté de 70% pour ce qui est de la gare d’Ottignies. «Au total, dix points de comptage ont été choisis. Outre la gare, nous avons choisi la gare de Mousty, le Carrefour de Wallonie ou encore la place de l’Université

Le parking vélo en gare d’Ottignies témoigne aussi de cette augmentation. «En septembre 2008, on comptait 87 vélos pour 124 parkings. Et en septembre 2016, on notait 139 vélos pour 269 places, soit une augmentation de 60%

Pour les autorités, il est nécessaire de diminuer l’usage des voitures. «Il faut éviter de se laisser encombrer par une mer de véhicules», confie David da Câmara Gomes. Et de vanter l’intérêt de mettre sur pied les voiries cyclables, offrant la priorité aux vélos. «Si les véhicules roulent plus lentement, cela provoque moins de pollution, donc moins de stress et moins de bouchons en apaisant le trafic

D’autant plus que la ville possède d’autres atouts avec trois gares, 20 lignes de bus sur son territoire, 8 stations Cambio et 3 stations Wibee.

À noter qu’un dépliant abordant la mobilité douce et les voiries cyclables sera distribué très prochainement.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale