Vie locale - Woodpecker, le nouveau QG de l’étédans la capitale

La quiétude d’un parc et le plaisir d’y prendre un verre au soleil ou de déguster une crème glacée au détour de sa balade estivale… C’est ce plaisir que Woodpecker offre aux Bruxellois depuis environ un mois.

Cette nouvelle animation dans les parcs bruxellois (car deux autres kiosques vont bientôt voir le jour aussi au Parc Royal et au Parc Josaphat) nous fait immédiatement penser aux sympathiques et populaires «biergarten» de Berlin, de petits comptoirs avec un mobilier de kermesse et des transats, cachés dans les nombreux parcs de la dynamique capitale allemande. «La Ville a été très séduite par notre initiative de faire bouger Bruxelles, de remettre un peu de vie dans les parcs. Et nous avons donc eu son accord pour réinvestir ce petit kiosque qui était à l’abandon depuis deux ans», nous explique Grégory Marlier, l’un des quatre patrons de Woodpecker, fondateur des restaurants BiaMara, Peck 47 et Peck 20. Le chocolatier Laurent Gerbaud fait aussi partie de l’équipe, ainsi que Bernard Leboucq, patron de la Brasserie de la Senne et enfin Thanh, patron du Tigre à Flagey, spécialiste des soirées animées.

Boissons et petits en-cas

«Nous nous sommes croisés par hasard à plusieurs visites d’endroits à vendre dans la ville, tous avec un projet de nouvel établissement en tête», nous raconte Bernard Leboucq. «Et au fil des discussions nous nous sommes dit que ce serait intéressant de rassembler nos atouts et d’ouvrir quelque-chose ensemble plutôt que de se concurrencer», dit-il. «L’avantage, c’est que nous avons tous acquis une certaine maturité déjà dans nos métiers respectifs et donc ce qu’on fait là c’est vraiment par plaisir. La Ville voulait confier la gestion de ce kiosque à des personnes qui ne sont pas des mercenaires en recherche de rentabilité maximale», explique-t-il.

Et à la carte de Woodpecker, on retrouve naturellement la patte de chacun d’eux: de la Zinnebeer et de la Jambe de Bois à la pompe, des cocktails dont Thanh a le secret, des wraps, des salades, des limonades, thés glacés et jus «maison» à la façon de Peck, des glaces et des boissons chaudes dont le chocolat chaud de Laurent Gerbaud. Le chocolatier envisage aussi de proposer bientôt de petits cornets de riz soufflé au chocolat, baies rouges et citronettes confites.

Bref, de quoi bien se délecter dans le cadre apaisant du Bois de la Cambre, ou dans une ambiance plus festive puisque des petits concerts y seront organisés ponctuellement!

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale