Vie locale - À la découverte des 17 brasseries de Tubize

La passion d’Olivier Colot pour la bière n’a pas de limite, en tout cas pas celle du temps. Après avoir monté le musée de la bière, le Tubizien s’est lancé dans l’écriture d’un livre retraçant l’histoire des brasseries de sa commune depuis le 15e siècle. Sans oublier sa microbrasserie lancée en janvier dernier dans son garage.

Au mois d’octobre dernier, le Tubizien Olivier Colot lançait dans la brasserie de Tubize son premier musée de la bière, résultat de sa collection de bouteilles et autres objets amassés depuis bientôt 30 ans.

«J’ai 42 ans et je m’intéresse de près à la bière depuis que j’ai 16 ans, rappelle-t-il. Avec la collaboration de la brasserie de Tubize, j’ai pu exposer ma collection et cela m’a permis de rentrer en contact avec Luc Delporte, le conservateur du musée de la porte.»

Depuis un an, les deux hommes se sont plongés dans les livres d’histoire et les documents de l’administration communale afin de retracer l’histoire de la bière à Tubize.

Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que la cité du Betchard ne manque pas d’expérience. «Nous sommes remontés jusqu’au 15e siècle et nous avons compté au total 17 brasseries sur le territoire de Tubize, explique Olivier Colot. Quinze ont disparu au fil du temps, et on en retrouvait un peu partout, mais surtout dans le centre-ville de Tubize.»

Sa propre microbrasserie

Dans les mois à venir, les deux passionnés sortiront un livre de 120 pages qui se voudra le plus complet possible. «Peut-être qu’il existait d’autres brasseries, mais il faudra bien chercher pour les trouver, prévient Olivier. Nous avons fait des recherches poussées pour en arriver à se résultat.»

Une histoire chargée qui continue aujourd’hui avec deux brasseries encore en activité.

La fameuse Brasserie de Tubize, et une petite nouvelle qui a pointé le bout de son nez en janvier dernier, celle d’Olivier Colot. «Mon but n’est pas du tout de faire de l’ombre à la Brasserie de Tubize, assure-t-il. J’ai lancé une microbrasserie dans mon garage avec des amis, et si j’ai en tête des projets plus ambitieux, ils ne se situent pas à Tubize.»

Une nouvelle activité qui donne déjà lieu à quelques résultats. «J’essaye d’acquérir du matériel de plus en plus performant, mais les premières bières sont déjà pas mal. Le seul problème que nous avons actuellement, c’est que nos bières ne moussent pas beaucoup. Mais il faut parfois plusieurs années pour trouver la recette parfaite!»

Au total, ils sont une dizaine d’amis à participer à la production de cette bière et se réunissent toutes les deux semaines pour continuer le travail en cours.

Avec, qui sait, un grand succès à venir pour cette microbrasserie!

LC - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale