Vie locale - Les Galeries Royales Saint-Hubert s’offrent un coup d’éclat pour leurs 170 ans

« Majestueux », « Extraordinaire », « Fantastique », « Sublime », les superlatifs se bousculent dans la bouche des touristes pour qualifier les Galeries Royales Saint-Hubert, sises à un jet de pavé de la « mythique » Grand’Place.

Ces vacanciers venus visiter la Capitale de l’Europe durant un week-end pascal bien rempli en escapades (musées, monuments, gastronomie etc.) louent le côté impressionnant de ce lieu bien connu des Bruxellois.

6 millions de visiteurs chaque année

« Mais pourquoi nous demander notre avis ? », insiste un Alsacien. On lui rétorque tout de go que l’endroit célèbre cette année ses 170 ans et qu’une opinion neutre nous intéresse pour rédiger ce reportage. « Ah! », s’exclame-t-il.

« Un âge vénérable ! Il ne fait aucun doute, ces galeries sont plutôt bien conservées », sourit alors le Français, particulièrement heureux d’avoir fait quelques emplettes dans l’une des nombreuses chocolateries qui parsèment ce long couloir inspiré de la Galerie d’Orléans de la Ville Lumière.

Et, il est vrai, le lieu est parvenu à retrouver son lustre d’antan comme en témoignent les nombreux visiteurs et les boutiques prestigieuses qui s’y trouvent.

Aujourd’hui, c’est un des bâtiments les plus visités de Bruxelles.

Chaque année, plus de six millions de personnes foulent la pierre bleue, bien usée, de ce fascinant passage construit au 19e siècle.

750 ouvriers pendant 15 mois

Flash-back. En 1847, près de 750 hommes travaillèrent d’arrache-pied pour construire ce qui était à l’époque le plus grand passage couvert du Vieux Continent.

Un projet gargantuesque réalisé par un jeune architecte de 36 ans, Jean-Pierre Cluysenaar. Pour l’anecdote, ce dernier avait déjà esquissé un premier projet à seulement 26 ans.

Mais il faudra attendre une dizaine d’années pour que le rêve devienne réalité.

Pas moins de quinze mois furent nécessaires pour édifier ces 40.000 mètres carrés qui abritaient déjà à l’époque un théâtre, un marché aux fleurs, des restaurants, des commerces, des appartements etc.

En somme, un microcosme urbain qui a peu changé aujourd’hui au niveau de ses activités.

Les Galeries sont toujours un lieu de passage couru, où le luxe se mélange à l’attractivité touristique et culturelle.

« En 170 ans, les Galeries ont néanmoins connu de nombreux changements : l’apparition d’un cinéma, le développement du marché aux fleurs en Théâtre du Vaudeville et l’importante modernisation du Théâtre Royal des Galeries en 1951. Mais jamais, au grand jamais, les Galeries n’avaient été rénovées », explique-t-on du côté des gestionnaires du lieu.

Son et lumière

« Il a fallu attendre 1997 pour qu’une restauration de taille soit entreprise. Il y a 20 ans exactement. Depuis, verrières, façades, sous-sols, Vaudeville, Théâtre Royal des Galeries, appartements, péristyle, hôtel etc. ont fait l’objet de mille attentions pour être rénovés dans le plus grand respect du bâtiment. Aujourd’hui, nous venons d’achever l’éclairage. Un matériel de haute technologie a été mis en place et sera visible à partir du 28 avril ».

En effet, à l’occasion de cet anniversaire, les Galeries s’offrent un coup d’éclat lumineux.

« Plus écologique, plus économique, plus dynamique, cette nouvelle installation lumineuse est dotée de la toute dernière technologie de pointe. Cette illumination en LED donne un côté plus contemporain tout en respectant le classicisme de l’architecture Renaissance florentine. La profondeur des Galeries, ainsi que les statues allégoriques, discrètement intégrées dans les façades sont mises en valeur. Cette nouvelle installation permet également de créer des effets interactifs, selon les différents événements organisés », informe-t-on.

Ainsi, du vendredi 28 avril prochain au mercredi 3 mai, le prestigieux passage bruxellois s’illuminera en musique, sur la Rhapsodie hongroise de Liszt, composée… en 1847.

Intrigué ? Cela se déroulera tous les soirs, à 21h30.

Infos?

Adresse: 5, Galerie du Roi 1000 Bruxelles

Accès: Rue de l’Ecuyer, rue d’Artenberg, rue des bouchers ou rue du Marché aux herbes.

Plus de renseignements sur les Galeries Royales Saint-Hubert sur le site Internet suivant: www.grsh.be

T. 02/545.09.90

Mail: info@grsh.be

Thibaut VAN DER NOOT - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale