Vie locale - Magali vit à une autre époque

Si vous allez visiter le Musée de la Photographie de Mont-Sur-Marchienne, vous risquez de rencontrer à la boutique une employée un peu particulière : Magali. Plus connue sous le pseudonyme de Ginger, cette jeune femme nous revient de Las Vegas où elle a été finaliste d’un concours de Pin-up !

En plus de réaliser de superbes montages floraux lors des conférences du musée, Magali, est aussi devenue une vedette jusqu’aux USA, grâce à son talent de modèle dans le monde du burlesque !

Elle a rencontré ses modèles

Elle raconte: « Le monde du burlesque et des pin-up me connaissent sous le pseudonyme Ginger Heartbreaker. Cela fait plusieurs semaines que j’ai l’immense chance de vivre un rêve éveillé. En effet, étant modèle pin-up depuis quatre ans, j’ai eu l’honneur d’être retenue, après plusieurs mois de sélections, parmi les douze heureuses finalistes du plus grand et prestigieux Pin Up Contest, concours mondial annuel, qui eut lieu durant le Viva Las Vegas Rockabilly Weekend à l’Orleans Hotel, Las Vegas en avril dernier.»

Faire partie des finalistes de ce concours est considéré comme le Saint Graal pour toute pin-up qui se respecte.«De plus, j’ai pu passer presque trois semaines entre la Californie, le Nevada et l’Arizona, en mode « vintage », avec, en apothéose, la montée sur cette scène face à un public majoritairement américain. Je n’ai pas gagné le trophée ; cependant, dans mon cœur et mon esprit, j’ai tout remporté. J’ai été sélectionnée, j’ai défilé, j’ai rencontré des pin-up mondialement connues que j’admire ainsi que les reines du burlesque comme Tempest Storm ou Dita Von Teese. J’ai fait la connaissance d’Antoine de Caunes qui, non seulement, m’a donné son vote, mais est aussi venu m’encourager lors de l’élection.»

En plus des nombreux cadeaux, elle s’est liée d’amitiés avec de nouvelles personnes. Elle ajoute : «Sans oublier que je me suis ouvert des portes que je pensais closes pour le commun des mortels. Bref, j’ai plané en réalisant ce rêve que je pensais impossible et je plane encore…»

Ginger n’est pas nécessairement reconnue en Belgique si ce n’est dans les réseaux burlesques et pin-up, mais elle est fière de compter principalement des Américains parmi ses huit mille fans sur les réseaux sociaux. «Ce concours et ce voyage sont un cadeau merveilleux que la vie m’a offert et ce merveilleux parcours ne fait que commencer ! »

On pourra retrouver cette sympathique vedette lors de la 10e Édition du Festival Los Amas les 5 et 6 août à Huy et lors des Délices Burlesques à l’Eden, Charleroi le samedi 17 février 2018.

Facebook : Ginger Heartbreaker - Instagram : ginger_heartbreaker

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale