Vie locale - 13 millions d’euros pour nos maisons de repos

Une bonne nouvelle pour Pecq. Mais aussi pour d’autres communes de Wallonie picarde.

Ce mercredi, le Gouvernement wallon, sur proposition du ministre Maxime Prévot, a confirmé l’octroi d’un subside de quatre millions d’euros pour la mise aux normes du home Général Lemaire, à Hérinnes.

Ce qui devrait correspondre à 50% du montant que la CPAS local doit investir dans ce projet. «C’est une nouvelle que nous accueillons avec bonheur», commente le bourgmestre de Pecq Marc D’Haene, «et dont nous mesurons l’importance aussi bien pour les résidents que pour le personnel du CPAS qui depuis plusieurs mois s’inquiète pour son avenir. Il y a eu durant un temps une incertitude, nous pouvons aujourd’hui la lever et avancer de concert pour le home et le projet de résidence-services qui doit prendre place à côté du home », ajoute le bourgmestre pecquois qui a pesé de tout son poids auprès du ministre wallon pour faire aboutir un dossier que certains pensaient perdu. Ce home (sa mise aux normes et son extension) est le grand projet de la législature pecquoise.

En Wallonie, ce sont près de 200 millions d’euros pour les infrastructures de maisons de repos (et de soins) qui ont été octroyés mercredi par le gouvernement.

Dont près de 13 millions d’euros pour la Wallonie picarde. Un plan «Papy Boom», qui, outre les 4 millions d’euros octroyés au home Général Le Maire du CPAS de Pecq, accorde deux millions d’euros à la maison de repos Les Bruyères du CPAS de Belœil, pour le reconditionnement de 54 lits et un accord de principe pour la création de 18 lits, 5,9 millions d’euros au Home «Les Myosotis» à Tournai, pour le reconditionnement de 102 lits, 600.000 euros pour l’extension et le reconditionnement du «Val Brunehaut», 141.000 euros pour la mise en conformité ascenseur du Home St-Joseph du CPAS Frasnes-lez-Anvaing, 74.000 euros pour l’achat de mobilier au Home « Le Moulin » du CPAS d’Antoing et, enfin, 100.000 euros pour le parking de « Notre Dame de la Fontaine » (Entraide fraternelle Jolimont) à Chièvres.

Les montants viennent en complément des 6,7 millions d’euros déjà accordés par le CRAC (Centre Région d’Aide aux Communes) pour refinancer le CPAS de Tournai. Dans la liste, notons que n’est pas repris le home «les Jardins d’Astrid» de Gaurain-Ramecroix qui a défrayé la chronique en raison de sa mauvaise gestion dénoncée par le ministre Prévot.

NE - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale