Vie locale - Ce dimanche, Saint-Georges terrassera le dragon!

Après le rallye équestre qui s’est tenu dimanche dernier, c’est un fastueux programme qui sera proposé ce week-end pour les traditionnelles festivités de la Saint-Georges dont l’origine trouve sa source dans les légendes et traditions liées à l’histoire de Werner de Grez, héros des croisades avec Godefroid de Bouillon, ainsi que dans la légende de Saint-Georges, glorieux vainqueur du combat contre le dragon.

«Bien qu’il soit plus connu pour ses faits d’armes, c’est surtout pour sa grande foi qui le porta jusqu’à Jérusalem que Werner de Grez trouve sa place dans la procession de Saint Georges à Grez-Doiceau où une évocation de son histoire et de sa cour y figure chaque année. Quant au valeureux Saint, les premières traces d’un sanctuaire au centre du village remonteraient au 8ème siècle. Saint-Georges en était déjà le saint patron et ce bien avant les croisades. La procession religieuse de la Saint-Georges (qui se déroule le 23 avril s’il s’agit d’un dimanche ou le dimanche qui suit) existe depuis plusieurs siècles et constitue l’une des traditions religieuses locales la plus ancienne. A la fin de cette procession, les chevaux qui l’ont rejointe sont traditionnellement bénis. Accompagnée des écoles et mouvements de jeunesse, le cortège fut également complété par une évocation historique depuis la fin des années 80.»

Le grand duel

Les festivités du dimanche s’ouvriront avec une brocante (le long de la chaussée de Jodoigne) et , dès la fin de la matinée, un marché des saveurs (artisans et confréries), une foire aux livres, des démonstrations de tir à l’arbalète et des animations pour enfants dans les cours de l’école communale. Campement, scènes de combat, jonglerie et animations seront proposés par Les «Compagnons de la cour des miracles» dans l’espace médiéval tandis que déambuleront les Géants de Grez accompagnés d’une fanfare et d’artistes de rue. Ce sera aussi l’occasion de s’essayer à la peinture murale en imprimant votre touche personnelle à une gigantesque fresque collaborative. Toutes ces animations sont accessibles gratuitement.

Point d’orgue de la journée, le traditionnel combat de Saint Georges contre le dragon – dont l’issue détermine la venue d’une année bénéfique pour la Ville – clôturera le cortège des nobles qui démarrera de la maison communale à 16h30 pour rejoindre la place du combat. Le week-end se terminera en toute convivialité dans une ambiance ‘jazzy’ et autour de quelques bulles jusqu’à 20 heures.

Parkings de délestage

Côté pratique, signalons une nouveauté cette année. Deux parkings de délestage – avec navettes (toutes les 20 minutes, de 11h à 19h) vers le centre du village – ont en effet été prévus pour permettre aux visiteurs de profiter sereinement de ces festivités. Le premier se situe au terrain de foot (70/2 rue du Stampia) et le second au hall omnisports (99 Chaussée de Wavre).

Tout au long des festivités, bars et petite restauration seront accessibles pour les pauses gourmandes.

Mais avant le grand jour, notez également ces divers événements qui démarreront le jeudi 20, avec le concert annuel de l’Académie de Musique en l’église de Grez-Doiceau. Vendredi, place au joggeurs pour la «George’s Corrida», organisée par le

club Runnin’Grez. Enfin, samedi, les associations locales proposeront diverses animations et découvertes: balades pédestre et à vélo, film et animations pour enfants, soirée DJ…

Bref, vous aurez tout un week-end pour découvrir la région, sa nature et son folklore!

Infos: Office du Tourisme de Grez-Doiceau, 010 84 83 47 – 0470 26 14 98 -

www.otl-grez-doiceau.be

J.Salmont - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale