Vie locale - Un plan en test trois mois: des riverains circonspects

La commune a donc voulu prendre le problème à bras-le-corps. «On doit bien commencer quelque part et faire une proposition» expose l’échevin de la Mobilité, Luc Coisman. «Voici quelques mois, nous avions déjà soumis un projet et des améliorations y ont été apportées. Ce nouveau plan de circulation a pour objectif de recentrer le trafic sur l’axe structurant de la chaussée de Jodoigne et éviter le passage des véhicules dans les petites rues adjacentes. Avec ce plan de circulation, passer par des voies détournées ne sert à rien. Le gain de temps est inexistant

La phase test, qui démarre ce week-end, durera trois mois. Une évaluation sera ensuite réalisée et des changements opérés, si nécessaire.

Parmi les mesures prises, on note la mise en sens unique de la rue du Chaufour avec la suppression du sens Lecapitaine – Stampia, un changement du sens de circulation de la boucle desservant l’école Saint Joseph aux Champs. «L’accès se fera par la rue Croix Claude et retour vers la rue du Stampia en descendant la rue Sainte Duchêne», explique la Commune.

Les autorités prévoient aussi la mise en sens unique vers la place Ernest Dubois du tronçon de la rue du Lambais compris entre la rue du Pont-au-Lin et le sentier des 5 Bonniers ainsi que du tronçon de la rue du Pont-au Lin depuis l’avenue Albert Ier jusqu’à la rue du Chauffour.

Une zone bleue sera également mise sur pied sur la partie centrale de la place Ernest Dubois. Une zone 30 km/h sera quant à elle réalisée du rond-point de l’allée du Bois de Bercuit jusqu’à l’École de Clown.

Les riverains réagissent

Certaines remarques ont été formulées lors de la réunion. Pierre Bury, habitant de Biez, était présent. «En réalité nous n’aurons vraiment que deux bons mois de test, avec les vacances de Pâques et la diminution du trafic pour les vacances d’été qui commencent en réalité mi-juin», indique-t-il. Pour ce qui est d’éviter les fuites par la rue Lecapitaine et Stampia, il questionne: «Connaît-on le pourcentage des Gréziens qui compose ce trafic? Je pense qu’il s’agit probablement d’une majorité et non des «fuyards» de Jodoigne…» Il pointe aussi d’autres inquiétudes. «Le trafic vers le centre et la Chaussée de la Libération est déjà saturé le matin avec les 650 véhicules/heure. Que va-t-il se passer quand ce trafic va quasiment doubler?» Et de souligner aussi une crainte par rapport à la circulation des véhicules. «Comment pouvez-vous imaginer faire respecter le 50 km/h? Je vous conseille d’essayer entre la rue de Biez et la rue Lambermont, à 30 km/h c’est irréaliste et inadapté à la chaussée.Rouler à 30 sur la nationale est tout juste ridicule et personne ne peut respecter cette vitesse. Faisons respecter le 50km/h d’abord avant de mettre un 30km/h.»

La réunion avait néanmoins pour but de rassurer les riverains. «Beaucoup de contre-vérités ont circulé. Cette réunion devait apaiser et rassurer les Gréziens sur les véritables objectifs de ce plan de circulation. Je pense que nous avons apporté des réponses concrètes et rassurantes. De manière générale, les interventions étaient constructives et positives» précise la députée-bourgmestre Sybille de Coster-Bauchau. La Commune indique aussi qu’une nouvelle réunion sera organisée après l’évaluation de la phase test.

En outre, elle précise des certaines remarques formulées lors de la réunion ont déjà été intégrées dans le plan. «Ainsi, la zone 30 sera étendue jusqu’au rond-point de l’allée du Bois de Bercuit.»

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale