Vie locale - Une crèche sur roue pour soulager les parents

Les places dans les crèches sont rares, chères et bien souvent réservées aux enfants dont les parents travaillent. Pourtant, les parents sans emploi ont eux aussi besoin de se décharger de la garde de leurs progénitures de temps en temps, notamment pour leur permettre de chercher du boulot. Et leurs bambins doivent pouvoir rencontrer d’autres enfants de leur âge pour se construire. C’est à partir de ce constat qu’est né le service «bébébus», il y a quelques années dans le nord de la France. Le service a, depuis, été importé en Belgique, à commencer par la commune d’Auvelais, avant de s’étendre en province de Namur. Après Liège, elle débarque en Brabant wallon.

Ainsi, depuis le mois de mars, la camionnette jaune du bébébus propose une halte dans trois communes de l’est de la jeune province: Beauvechain, Incourt et Chaumont-Gistoux. «Chaque jour, l’équipe d’accueillantes installe le matériel de puériculture et d’animation dont est chargée la camionnette dans un local mis à disposition par la commune, et autorisé par l’ONE, afin d’accueillir les enfants le temps d’une journée», expliquent les organisateurs. À Chaumont-Gistoux, c’est l’espace Perez qui a été choisi comme halte, à Incourt c’est l’espace Corlier. Quant à Beauvechain, c’est la maison de village d’Hamme-Mille qui se transforme en crèche une fois par semaine.

Neuf bambins de 12 mois à 3 ans peuvent être pris en charge par l’équipe de cinq puéricultrices. Le bébébus est ouvert prioritairement aux enfants qui n’ont pas accès au milieu de gardes traditionnels comme les demandeurs d’emploi, les personnes en formations ou travaillant à temps partiel. «Cette structure offre un accueil d’un jour par semaine et permet aux parents de se libérer du temps afin de s’investir dans une activité, quelle qu’elle soit, sans la présence de leur enfant», explique la commune de Beauvechain. C’est également l’occasion pour les petits de rencontrer des nouveaux copains de jeux, et de participer à des activités adaptées à leur âge.

Le tarif demandé se veut démocratique, pour ne pas freiner les parents à faire appel au bébébus: 8 € pour la journée de 9 h à 16 h et 5 € pour la matinée.

Si vous désirez inscrire votre enfant au Bébé Bus, ou que vous désirez plus d’informations, nous vous invitons à prendre contact avec Justine Delvaux, la coordinatrice de la structure, soit par mail (info@bbbus-bw.be), soit par téléphone (0490/420.920).

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale