Vie locale - La Top Chef bucolique à « Ma Ferme en Ville »

Au cœur de la rue Souverain-Pont, cette drôle de fermette propose en effet un retour aux produits naturels et au goût du vrai. Un pari gourmand lancé il y a deux ans par Marie Doutrepont, la pétillante propriétaire des lieux, qui a raccroché ses chaussons pour se lancer dans la restauration. La motivation de cette ancienne ballerine de la Royal Ballet Company de Londres: retrouver le goût des bonnes choses et des produits locaux, un amour transmis par sa mère dès son plus jeune âge.

«le goût des vrais produits»

Le résultat: une cantine qui fait la part belle au bon, au beau et au bio, avec une préférence revendiquée pour les producteurs locaux. À la carte, on retrouve ainsi classiques et suggestions de la semaine en fonction des ingrédients de saison. Velouté de chicons garni de chips de jambon fumé et de spéculoos, feuilleté de truite fraîche et maquée à l’aneth ou encore petits-gris de Namur en coquille: c’est gourmand, généreux, et aussi joli que délicieux. Car pour Marie, pas question de faire rimer bien manger avec austérité.

«Ça a surpris les clients au début: les hommes, surtout, accompagnaient leurs femmes en tirant les pieds et en s’attendant à ne trouver que du tofu dans l’assiette… Ils ont été agréablement étonnés: pour moi, pas question de proposer une cuisine austère, mais bien de proposer aux gourmands de retrouver le goût des vrais produits».

À l’heure du petit-déjeuner, on se laisse séduire par la tartine de maquée ou l’œuf à la coque accompagné de soldats: des classiques régressifs qui ont tellement plu au public liégeois que Marie propose désormais un brunch chaque premier dimanche du mois.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale