Vie locale - Des lunettes qui parlent pour aveugles

L’asbl La Lumière et KOBA Vision ont présenté pour la première fois en Belgique les lunettes vocales OrCam. Il s’agit d’un appareil portable à fixer sur vos lunettes, muni d’une caméra et d’un écouteur. Cet appareil se fixe directement à la branche de vos lunettes. Une fois fixé, il vous suffit de montrer à l’aide de votre index le texte que vous souhaitez lire. L’appareil fait alors une rapide reconnaissance de caractères qui ne prend que quatre à cinq secondes, et vous lit le texte dans l’écouteur situé au niveau de votre oreille. Lorsque vous souhaitez stopper la lecture, il suffit de placer votre main devant la page que vous êtes en train d’écouter et la lecture s’arrête instantanément.

Avec 1% de malvoyants en Belgique, ce produit est une véritable révolution. Présente sur le marché aux USA depuis 2015 et en France depuis septembre 2016, la version française à déjà largement fait ses preuves. Et elle est désormais disponible chez nous.

En effet, la démonstration nous laisse sans voix. Les lunettes sont capables de lire toute sorte de textes, allant du panneau de signalisation au livre classique en passant par un article de journal et une affiche publicitaire. Cette technologie étant nouvelle dans le genre, elle va permettre aux personnes malvoyantes de retrouver une certaine autonomie. Peut-être même est-ce la fin du braille!

L’appareil est non seulement une révolution d’un point de vue efficacité, puisqu’il lit tout ce qu’il y a sur le papier et vous signale même lorsqu’il pourrait y avoir un texte supplémentaire qu’il n’a pas pris dans son identification de caractère.

Mais ces «lunettes liseuses» sont également très mobiles, puisque le dispositif ne contient qu’une petite caméra reliée par un fil à une batterie très facile à transporter dans un sac ou une poche. Sur cette batterie, il vous est possible de régler le son et de brancher des écouteurs ou un casque.

Il reconnaît 150 visages

Mais les capacités de OrCam ne s’arrêtent pas là! En effet, non content de permettre aux déficients visuels de lire, il vous est également possible d’enregistrer dans le boîtier 150 visages que vous choisissez, ainsi que 150 produits. De cette façon, lorsque le visage se trouve face à la caméra, cette dernière effectue une reconnaissance faciale et énonce directement le prénom de la personne face à vous. Elle fait de même avec les produits. Ainsi, la personne malvoyante pourra reconnaître les aliments qu’elle prend dans son frigo ou arrivera à différencier les produits dans sa salle de bain.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale