Vie locale - L’US Rebecq est en D2 amateurs

C’est tout simplement historique pour le club de football. Une montée qui a été célébrée comme il se doit…

Sur la pelouse de Verlaine, en région liégeoise, les joueurs, staffs, dirigeants et supporters ont pu exprimer une joie indicible. Au bout de 120 minutes de suspense, au bout d’une séance de tirs aux buts épiques, l’US Rebecq a atteint un nouveau sommet, la D2 amateurs. « Quel stress », avoue avec le sourire Thierry Demolie, le Président du club. « Je crois, sincèrement, que nous méritons cette montée. Nous avions terminé la saison régulière ex-æquo avec le RWDM, champion, que nous avons battu deux fois. Lors de ce tour final, l’équipe s’est vraiment surpassée pour vaincre trois redoutables adversaires. Cette montée, c’est tout un club qui est allé la chercher avec ses tripes et qui a bien mérité de la fêter ! »

Depuis l’arrivée de Thierry Demolie, en 2009, à la tête du club, l’US Rebecq n’a cessé de grimper dans la hiérarchie du football. Il y a huit ans, les Rebecquois évoluaient en 3ème provinciale. C’est dire l’histoire à succès… « En quelques années, nous avons réussi à créer une véritable émulation au sein du club. L’encadrement, les bénévoles, tous sont responsables du succès actuel. Même le politique nous suit. Nous évoluons progressivement, sans faire de folie. Nous misons beaucoup sur l’état d’esprit. Notre entraîneur, Luigi Nasca, est l’un des grands artisans de la victoire finale. Il est proche des joueurs et du public. Il incarne notre esprit. »

L’US Rebecq, c’est aussi 320 jeunes qui secouent les filets chaque semaine. La spirale positive se poursuit à tous les étages. « Ce passage de D3 en D2 ne change rien pour nous. Nous allons poursuivre notre route avec la même méthode de travail. Nous avons besoin de tout le monde et nous voulons porter le plus haut possible nos couleurs. Notre école des jeunes connaît, elle aussi, une belle évolution. Tous les ingrédients sont réunis pour que notre progression se poursuive dans les meilleures conditions. »

Le matricule 1614, créé en 1930, ne cesse d’étonner les observateurs. Il risque aussi de détonner, la saison prochaine, en D2 amateurs ! Voilà les futurs adversaires prévenus…

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale