Vie locale - Solex Roland Garros en vente

Surnommé «la bicyclette qui roule toute seule», ce cyclomoteur atypique, est né dans les années 40. Il est équipé d’un petit moteur deux temps, de 49 cm3 de cylindrée, disposé sur la roue avant qui lui permet de rouler à une allure de 25 à 30km/h. La série Roland Garros a été fabriquée en 1997.

En 2017, les Solex sont à nouveau produits en France (avec un moteur électrique) mais les ancêtres gardent la cote sur le marché de l’occasion. «Pour un vélo de la série Roland Garros comme celui que propose Claire Hardenne, les prix varient entre 2.000 et 2500 euros», assure le Thisnois Vincent Vanal, passionné de Solex.

Surtout, s’ils ont tout l’équipement de base, comme c’est le cas de celui de la Hannutoise qui est équipé du petit panier en acier destiné à y ranger la raquette de tennis et les balles.

Claire Hardenne se souvient l’avoir acheté lors d’un déplacement professionnel en France, à l’occasion d’une visite d’usine de production de montures de lunettes. «Je l’ai à peine utilisé. Il n’est pas équipé d’un compteur mais je suis certaine qu’il n’a pas roulé plus de 1.000 km», assure-t-elle.

Ses principales sorties? «Chaque année, je le prêtais pour le défilé du 21 juillet à Hannut. Et pour tout vous dire, ce n’est même pas moi qui le pilotais», s’esclaffe-t-elle.

Le jour même de la parution de son annonce sur Facebook, elle avait un amateur, «un Marocain mais qui a vite renoncé à l’acheter. Il y avait trop de démarches administratives pour passer la douane».

Cet échec ne l’a pas découragée. «Dans la mesure où il prend de la valeur chaque année, je ne suis pas pressée de le vendre», ajoute-t-elle.

Sa valeur multipliée par 4

Fin des années 90, le Solex S3800, soit le modèle de la Hannutoise était vendu au prix de 3990 FF, soit 24.537 Fb. Convertis en euro: 608 euros. Vingt ans plus tard, sa valeur a pratiquement quadruplé.

Pourquoi dès lors ne pas le laisser encore un peu bonifier dans son garage?

«Je le vends car je l’utilise très peu. Or, je sais que des gens sont à la recherche de ce type d’engin».

Alors, avis aux amateurs!

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale