Vie locale - Des souvenirs «gravés» dans le plâtre

Natacha est criminologue de formation.

Mais elle n’a que très peu exercé dans le domaine, «à peine plus d’un an», sourit-elle. C’est que rapidement, elle a décidé de consacrer son temps à ses quatre enfants.

Avant que n’arrive Emotiplâtre. Avec son activité, elle entend offrir à des parents ou futurs parents (entre autres) l’occasion de mouler dans le plâtre les souvenirs de la vie de leur enfant.

Emotiplâtre, c’est avant tout l’histoire d’une maman entrepreneuse. «C’était il y a quelques années. Mon époux et moi voulions garder une trace de ma dernière grossesse. Mais on s’est rendu compte que personne ne faisait ça dans la région.». C’est comme ça qu’ils ont décidé de réaliser le moulage du ventre de Natacha par leurs propres moyens. La «petite entreprise» de Natacha était née. «J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler le plâtre. Et de fil en aiguilles, je me suis dit: «pourquoi pas»?»

Car ce premier moulage lui a donné envie de proposer ce service à d’autres mamans. «C’est vraiment très particulier. Mais c’est aussi très important pour beaucoup de mamans d’avoir des souvenirs de ces moments privilégiés qui passent très vite». Et petit à petit, le service s’est élargi. «Le plâtre fait désormais partie intégrante de ma vie. Dès qu’un projet particulier me tente, je fonce.»

L’échange est un moment important

Aujourd’hui les pieds et les mains de bébés laissent aussi leurs empreintes dans les créations de Natacha.

Mais au-delà du service fourni, c’est une relation de parents à parents qui se crée avec les clients. «Ce n’est pas juste bonjour – au revoir. Au-delà du moulage, l’échange est très important», souligne-t-elle.

Et parfois, son activité peut aussi dépasser le cadre strict des souvenirs d’enfance. Comme en témoigne, par exemple, sa rencontre toute récente avec Ryad Mehry, boxeur émérite. «Le poing du boxeur, c’est un symbole fort et j’avais vraiment envie de m’y attaquer. Ça m’a offert une rencontre inoubliable avec un mec en or. Simple, humble et sympa. J’ai vraiment été bluffée par sa personnalité».

Une rencontre qui aura laissé sa trace dans l’atelier de Natacha.

Comme la plupart des autres rencontres que lui donne de vivre Emotiplâtre.

Pierre Ghislain - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale