Vie locale - «Gain de 40 secondes dans le Léopold II»

La secrétaire d’État bruxelloise en charge de la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) a fait part de son mécontentement à propos des déclarations de l’organisation de mobilité Touring sur la limitation de la vitesse à 50 km/h et l’installation d’un radar tronçon dans le tunnel Léopold II, le plus long de la capitale. Le gouvernement bruxellois a décidé il y a quelques années d’harmoniser la limitation de vitesse dans les tunnels de la capitale à 50 km/h. Selon Touring, la limitation devrait être de 70 km/h. L’organisation considère également que l’installation d’un radar tronçon est une mesure qui ne servirait «qu’à faire rentrer un maximum d’amendes dans les caisses de l’État».

«Touring va trop loin. De nombreux conducteurs roulent trop vite dans le tunnel et nous devons donc limiter la vitesse. Augmenter la limitation est un non-sens», a répondu mercredi Bianca Debaets. «L’enjeu pour moi est la sécurité routière. Si tout le monde roule à 50 km/h, il y a moins d’accidents. Cela a été démontré. Chaque accident mortel est un de trop. C’est, à chaque fois, un père, une mère ou un enfant qui ne rentrera plus jamais à la maison

«De plus, rouler à 70 km/h dans les tunnels ne procure pas un gain de temps significatif», selon la secrétaire d’État. «il est seulement de 40 secondes sur l’ensemble du trajet (dans le tunnel Léopold II).» Malgré les critiques de Touring, le radar tronçon sera prochainement installé, à 50 km/h. Le placement se fera par phases, en concertation avec la police et le parquet. Des campagnes d’informations sont prévues.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale