Vie locale - Un restaurant qui met à l’honneur les légumes fermentés

Amateurs de légumes, voici une nouvelle adresse à inscrire dans votre répertoire! C’est un étrange aliment que Cyprien et Sophie, deux Mouscronnois exilés à Bruxelles depuis une dizaine d’années, ont décidé de mettre à l’honneur dans leur futur restaurant. Alors que les restaurateurs de la capitale utilisent généralement des légumes frais, les deux jeunes entrepreneurs ont misé sur des produits fermentés en bocaux! Si le concept peut susciter de nombreuses questions voire des grimaces (ne niez pas, on vous a repéré), il est en réalité très réfléchi. «Nous voulions nous lancer dans la restauration et nous souhaitions intégrer des légumes dans notre cuisine. Nous avons envisagé différentes possibilités mais, en hiver, l’offre de légumes locaux est plutôt limitée», explique Cyprien, un des deux entrepreneurs à l’origine du projet. «Grâce à la fermentation lactique, nous pouvons prolonger la durée de vie des légumes. C’est un moyen pour ne pas être limité par les légumes de saison et pour explorer sa créativité», assure le propriétaire du resto. Si, théoriquement, tous les légumes peuvent être conservés en bocaux, tous ne sont pas aussi savoureux. «Chaque légume a sa particularité. Nous utilisons surtout des carottes fermentées, cela donne très bien avec un peu de gingembre, ou encore des poivrons et le classique concombre fermenté», affirme Cyprien.

Le projet n’est pas le fruit d’un caprice soudain. Le couple travaille depuis plus de cinq ans sur ce restaurant. «Il a fallu tester différentes recettes afin de trouver le parfait dosage entre le sel et les épices. Bien entendu, il y a eu quelques ratés, mais nous sommes aujourd’hui fin prêts à nous lancer», assure-t-il.

La fermentation lactique est un procédé très utilisé aux États-Unis et au Canada. C’est d’ailleurs au Tennessee que le couple a suivi une formation pour se spécialiser dans cette branche puisque Cyprien et Sophie exercent pour l’instant des professions très différentes. «Je suis juriste et ma compagne est architecte. Mais j’ai eu une formation de restaurateur au Ceria», rassure Cyprien.

Des plats simples

Que pourrons-nous déguster chez Mile End? «Il y aura peu de plats. Nous servirons des pains vapeurs, des bols de graines et autres mets aux inspirations américaines ou asiatiques comme un porc effiloché ou encore un poulet aux poivrons fermentés à la créole», détaille le Mouscronnois.

Vous n’êtes pas convaincu? Ne vous inquiétez pas, Cyprien a l’argument imparable pour vous faire changer d’avis! «Si au départ les gens peuvent être refroidis à l’idée de consommer des légumes fermentés il suffit de leur parler des bières, du café, du yaourt ou encore du chocolat. Car, eux aussi, sont issus de la fermentation», conclut le restaurateur.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale