Vie locale - Les aidants et la maladie d’Alzheimer

Vielsalm est signataire de la charte «ville amie démence», elle montre ainsi son ouverture, son intérêt et son engagement très concret et pratique en faveur de la qualité des personnes atteintes de ce type de pathologie.

Dans ce cadre, le CPAS présentait ce jeudi 26 avril à la bibliothèque de Vielsalm une conférence consacrée à la maladie d’Alzheimer et plus particulièrement aux accompagnants de ces personnes atteintes de démence (dont Alzheimer est la forme la plus fréquente).

Pour en parler, Sabine Henry, Présidente de la ligue Alzheimer, articulait son exposé sur un ouvrage rédigé par Alzheimer Europe avec le soutien de la Commission européenne. Rédigé en anglais et traduit en 10 langues, il en est à sa 3ème édition, il se veut un guide pratique et accessible pour permettre aux aidants de comprendre et d’apporter une aide efficace à leur proche.

En Belgique 208.000 personnes sont atteintes d’une forme de démence dont alzheimer est la forme la plus répandue. La durée de la maladie varie entre 8 et 15 ans, 30% des plus de 90 ans en sont atteints, elle est largement sous-diagnostiquée vu qu’à un âge avancé il semble déplacé de procéder à des examens approfondis.

La conférence portait cependant autant sur la description de la maladie et son évolution que sur les difficultés auxquelles sont confrontés les accompagnants. La plupart du temps ils n’ont pas choisi ce rôle d’aidant, le diagnostic provoque un profond désarroi, les compétences d’accompagnement sont le plus souvent absentes, les problèmes à traiter évoluent sans cesse, l’épuisement n’est jamais loin. Il faut aussi composer avec le monde extérieur qui comprend encore moins, pose des jugements en toute méconnaissance de cause ce qui ajoute à la souffrance de l’accompagnant et accentue l’isolement social.

Rien de plus sain et de plus normal pour les aidants que de chercher de l’aide, la ligue Alzheimer peut dans ce domaine s’avérer efficace, l’on songe spontanément aux «Alzheimer Cafés» qui sont par ailleurs organisés dans notre commune, mais de nombreuses autres activités sont proposées. La soirée de ce jeudi a sans doute été décisive pour la concrétisation d’un «groupe d’aidants»; il s’agit d’un cycle de 6 conférences d’une durée de 02H qui met autour de la table des professionnels concernés par la maladie d’Alzheimer (médecins, psychologues, juristes,.) et entre 10 et 16 aidants.

Pour Vielsalm, Dominique Gennen et Stéphane Lambert (tous deux assistants sociaux) ont suivi une formation de sensibilisation aux problèmes liés aux altérations du cerveau, ils sont les personnes de référence de la commune pour cette problématique (stephane.lambert@cpas-vielsalm.be et dominique.gennen@cpas-vielsalm.be). Une page facebook a également été créée

Comme le disait Sabine Henry: l’aidant est un funambule sur le fil de la démence, il doit être aidé.

Efji - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale