Vie locale - Les comptines du philharmonique

Les comptines, ce sont ces morceaux que l’on fredonne aux petits enfants, sur des airs transmis de génération en génération et au parfum de petits bonheurs indémodables. Souvent, on les chantonne comme on peut, sans support. Mais cela peut aussi être un premier pas vers la grande musique. D’autant que l’Orchestre philharmonique royal de Liège, dirigé par Jean-Pierre Haeck, et la Maîtrise de l’Opéra royal de Wallonie, mettent à la disposition des cajoleurs de petits enfants un CD reprenant quelques-uns des morceaux qui ont déjà bercé bien des enfances.

Une souris verte, Malbrough s’en va-t-en guerre, Gentil coquelicot, l’inévitable Dodo l’enfant do… sont du nombre, dans des univers variés, orchestrés par Jean-Pierre Haeck. Compère Guilleri, Su l’pont du nord (plus connu comme Sur le pont de Nantes) et Une araignée sur le plancher sont, en outre, repris avec paroles (chantées par la Maîtrise de l’Opéra royal de Wallonie) mais aussi en version karaoké. De quoi apprendre à chanter et – pourquoi pas? – susciter des vocations.

Des airs swinguent un brin ou déménagent gentiment sur le tempo d’une marche ronflante à l’américaine, d’autres invitent à la somnolence. Avec parfois des rappels de Bizet, de Mozart, de Strauss ou de Tchaïkovsky. Le tout nous offre 30 minutes de moments tendres et un programme musical mis en boîte avec la collaboration de la province et joliment et fraîchement illustré au gré d’un livret de la Liégeoise Marie Vanderbemden.

Le concept est aussi repris dans la trame d’un spectacle destiné aux enfants de 5 à 11 ans.

«Mon travail de compositeur aura représenté environ trois mois. C’est mon 29e ou 30e CD», calcule Jean-Pierre Haeck.

Ce CD, explique le Verviétois d’origine, «c’est le hasard d’une rencontre. L’orchestre philharmonique de Liège propose beaucoup de séances pédagogiques.» Et l’engouement pour l’une d’elles centrée sur les comptines, en octobre 2015, a fait germer l’idée d’un CD et a permis de fédérer les acteurs du projet. Ceci, tout en comblant un vide dans le répertoire, les comptines étant quasi absentes des bacs de disquaires, du moins dans une version à l’orchestration soignée.

Une première salve de CD vient de débarquer dans les commerces (des disquaires, des librairies…). Mais une réédition est déjà prévue, avec distribution internationale, par le label Dolce Vita.

«On en a tiré 7.000 exemplaires. Et ils partent comme des petits pains», constate Jean-Pierre Haeck. Ce qu’on nous confirme dans la librairie verviétoise La Traversée, où l’on en vend plusieurs par jour. Dans la même ville, on le trouve aussi au conservatoire, au prix de 18 euros. On peut aussi le commander via le site de l’OPRL (www.oprl.be)

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale