Vie locale - Au moins 67% des lignes TEC adaptés aux PMR

Tous les bus du TEC Brabant wallon ne sont pas encore adaptés pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR). Une réalité qui rend l’usage des transports en commun très compliqué pour ces usagers… mais pas seulement. En effet, les aménagements PMR peuvent également être utiles aux parents qui se déplacent avec une poussette.

Une maman en a fait la désagréable l’expérience, alors qu’elle circulait à bord d’un véhicule Conforto. «Il s’agit d’autocars sur lesquels il n’est pas possible, vu la hauteur, de placer une rampe, commente Bruno Balthazar, directeur Transport. La seule solution serait d’y installer un ascenseur mais nécessiterait, outre le coût important, la suppression de cinq places assises.» À l’intérieur, aucun espace n’est du coup réservé pour accueillir les poussettes ou chaises roulantes. La solution proposée est dès lors de plier la poussette et de s’asseoir sur un siège, en tenant son enfant sur ses genoux. Une solution qui ne concerne pas les PMR…

Aucune ligne 100% PMR

Cette situation n’est pas un cas isolé. En effet, seuls les véhicules exploités par la Régie sont équipés de rampes manuelles ou automatiques pour accueillir les PMR. Ces bus effectuent 60% des kilomètres parcourus par le TEC Brabant wallon. Les 40% restant sont sous-traités à des «loueurs» comme les Conforto. «En ce qui concerne ce parc, le nombre de bus équipés est plus faible mais la tendance est à la hausse car tout véhicule neuf doit être équipé PMR». Au total, 53 lignes sur les 79 que compte le réseau sont parcourues par des bus équipés.

Actuellement, aucune ligne n’est spécifiquement dédicacée PMR dans la province. «Il faudrait que tous les arrêts, dans les deux sens, ou en tout cas, une majorité d’arrêts, leur soient accessibles; ce qui n’est pas le cas pour le moment. La demande du Cawab est que les PMR puissent organiser leur déplacement en choisissant leurs arrêts de départ et d’arrivée en fonction de leur accessibilité

183 arrêts recensés

Des audits sont en cours de réalisation pour déterminer les arrêts à équiper prioritairement et les classer en trois catégories: conformes, praticables ou impraticables. «La priorité est donnée aux lignes où minimum 90% des bus sont équipés de rampes PMR», souligne le directeur Transport. Depuis 2014, sept lignes brabançonnes ont été auditées. 183 arrêts ont été recensés comme praticables ou conformes pour les PMR.

Le TEC Brabant wallon prévoit d’adapter une cinquantaine d’arrêts dès le mois d’août prochain. «Les prochains aménagements concernent principalement des arrêts sur les lignes 19 «Ottignies-Nivelles», 20 «Ottignies-LLN-Wavre» et 31 «Ottignies-LLN-Bruyères».»

À noter que, depuis plusieurs années, lors de la réfection ou la création d’un arrêt, celui-ci est directement mis aux normes PMR.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale