Vie locale - Un nouvel accès à la cascade de Coo

Malgré une servitude de passage de la commune sur le bord de l’Amblève, en pratique, admirer la cascade de Coo depuis la rive gauche (côté Plopsa) se révèle assez compliqué.

Il faut passer par les guichets, faire la file, et expliquer qu’on souhaite juste prendre une photo de la cascade. «Je vous donne 3 minutes», avait répondu la caissière en juillet 2016, lorsque nous avions passé le test. Pour les promeneurs, le passage est loin d’être aisé.

Mais ça, c’était avant. «Une convention doit être signée», se réjouit le bourgmestre de Stavelot. «Le président de la fabrique d’église de Coo doit demander à l’évêché la possibilité de faire une assemblée générale extraordinaire pour mettre le point à l’ordre du jour (NDLR, le droit de passage sur la propriété)», explique Thierry de Bournonville.

Une convention doit être signée entre les différentes parties qui semblent s’être mises d’accord. «Une demande de permis va être introduite pour l’aménagement de tout un sentier qui partirait donc du côté droit. Du côté gauche, où il y a le parc, la servitude existe quoi qu’il arrive mais c’est très compliqué à gérer et à respecter avec un parc fermé. L’idée c’est de créer du côté droit un sentier public qui serait plus facile pour les promeneurs. On créera un premier point de vue avec un ponton et un belvédère, et puis le sentier longe le parking et amène à un petit pont pour rejoindre le GR. C’est Plopsa Coo qui prendra en charge intégralement le chantier puisque c’est pour leur faciliter la vie qu’on aménage ça», détaille Elisabeth Guillaume, échevine de l’Aménagement du territoire, ravie de pouvoir donner un autre point de vue de la cascade aux promeneurs.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale